L’EURid rallonge le délai d’activation des .eu

Une semaine avant l’ouverture à tous du 7 avril, l’EURid vient de prolonger le délai d’activation d’un nom de domaine demandé en période de Sunrise, de 40 jours à 45 ! Décryptage d’un énième rebondissement de la part de la « registry » européenne.

L’organisme en charge des .eu, a justifié cette décision, par la nécessité de « s’assurer qu’une ADR n’est pas initialisée dans la période des 40 jours avant qu’un nom de domaine soit activé ». Il précise que cette résolution « n’affectera que les noms de domaine validés à compter d’aujourd’hui ».

Heureusement, la validation des dossiers « sunrise » continuent…

Régulièrement pris à parti par les internautes qui ne comprennent pas que l’ouverture du .eu débute alors que seuls 25 % des dossiers « sunrise » ont été étudiés, l’EURid a jugé nécessaire de leur rappeler que « les validations sunrise continuent après le landrush ». Heureusement !

Ce nouveau communiqué reprend celui diffusé, une semaine auparavant, précisant que « les noms de domaine soumis pendant la phase de Sunrise qui n’ont pas été attribués et qui ont expiré ne seront pas disponibles à l’enregistrement le 7 avril 2006 lors du lancement de la phase de Land Rush ; ils le seront quelques temps après ».

Avril 2007 : tous les .eu « sunrise » traités ?

Bonne nouvelle, l’EURid a accéléré le processus de validation des dossiers soumis lors de la « sunrise period ». Estimée en octobre 2007, la fin de l’étude des applications « sunrise », devraient se conclure dans un an. Cette nouvelle vélocité provient sûrement de la diligence des agents de validation (20 % des dossiers rejetés), mais aussi des 83 000 demandes expirées (cela fera toujours moins de dossiers à examiner)…

Pour en savoir plus :

Enregistrer votre .eu, en cliquant ici