L’Eurid met en garde contre un spammeur de .eu

L’Eurid s’inquiète du « nombre de plaintes provenant de victimes d’un spammeur, annonçant avoir pré-enregistré leurs .eu. » Il précise que les « pré-enregistrements figurant uniquement sur la base de données de la société expéditrice du spam n’ont aucun statut officiel avec le registre du .eu ».

Le registre du .eu rappelle « qu’il n’y pas encore de bureau officiel d’enregistrement du .eu, et que les pré-réservations ne sont pas encore possibles ». Il confirme que « dans les prochains mois, il va accréditer un réseau de registrars à travers l’Europe, dont la liste sera publiée sur le site de l’Eurid. Il faudra contacter un de ces registrars pour obtenir votre .eu ».

Lancement retardé

Le calendrier de lancement de l’extension est retardé. Alors que l’Eurid souhaitait conclure les négociations avec l’Icann fin 2004 pour intégrer le .eu dan les DNS mondiaux, cette discussion n’a pas encore aboutie. Sur son site, l’Eurid a repoussé la fin des pourparlers à début 2005. Le retard dans ces tractations décale au minimum d’un mois le lancement du .eu.

Sans le feu vert de l’Icann, l’Eurid ne peut pas franchir les autres étapes pour lancer les noms de domaine en .eu.
La logique calendaire et commerciale (l’eurid risquera t’elle de lancer la « sunrise period » du .eu en plein été ?) repousserait l’extension européenne à la rentrée 2005.

Pour mieux appréhender le .eu, n’hésitez pas à nous demander notre dossier spécial « Union Européenne », en cliquant ici.