L’étrange troisième vie du .PRO

Le registre des noms de domaine en .PRO reporte l’assouplissement des règles de nommage de son extension. Au lieu du 14 juillet, elle aura lieu le 8 septembre 2008. Pourtant, certains acteurs du marché ont déjà fait du .PRO une extension ouverte…

Une première vie discrète

Réservés uniquement aux médecins, les avocats, les ingénieurs et, les comptables exerçant leurs activités dans un des quatre pays suivants Etats-Unis, Canada, Allemagne, Royaume-Uni, les noms de domaine en .PRO ont des titulaires élitistes. Quoique cette naissance d’extension fut mise à mal dès le cap de l’adolescence…

Une jeunesse turbulente

Dès 2005, soit trois ans après le lancement du .PRO, le principal « registrar » Encirca (bureau officiel d’enregistrement) a autorisé le dépôt à tous des noms de domaine en .PRO. Un coup de tonnerre qui a plongé la « registry » (organisme en charge de la gestion d’une extension) en plein embrouillamini. Encirca se retrouve ainsi titulaire de plusieurs centaines de .PRO. Des cas de cybersquatting sont même fréquents.
A tel point qu’Encirca a mis une procédure où il se réserve le droit d’annuler l’enregistrement d’un nom suspecté de dépôt frauduleux, utilisé pour du spamming ou toutes autres activités illégales ! Un formulaire de contact est même disponible sur le site.

Quel choix de vie, une fois adulte ?

Cette situation rocambolesque perdure depuis trois ans. Le registre a enfin réagi en décidant d’ouvrir son extension à tous les professionnels de toutes les nationalités disposant d’une preuve d’enregistrement officiel tel qu’au registre du commerce. Prévue en pleine fête nationale française, le registre a décalé la libéralisation à la rentrée. Ouf !

Rappelons que cette ouverture ne fera pas l’objet de période d’enregistrement prioritaire. Il est vrai que le .PRO existe déjà depuis 6 ans. Les demandes d’enregistrement seront validées par le registre, qui vérifiera auprès de chaque organisme national si l’entité est bien enregistrée.

Pour en savoir plus :
Lire nos articles sur le .PRO