Les noms de domaine nigérians ouverts à tous

A l’heure où certains énoncent le retard relatif de l’Afrique dans le développement des nouvelles technologies, de nombreux registres africains font évoluer leur système d’enregistrement de noms de domaine afin détendre le rayonnement de leurs extensions.
Lors du meeting de l’ICANN au Caire, MailClub.info a rencontré Monsieur Ndukwe Kalu, président du registre nigérian qui nous a présenté son extension nationale .NG ainsi que toute l’actualité qui s’y rapporte. Scoop.

– MailClub.info : En consultant le site Internet de votre registre, nous constatons que les règles d’obtention d’un nom de domaine sous votre extension sont assez strictes. Il faut être une société enregistrée disposant d’une présence effective dans votre pays ainsi que d’une réelle intention d’utiliser le nom de domaine. Ces règles vont-elles être amenées à changer ?

– Ndukwe Kalu : En effet, elles ont même déjà changées depuis quelques semaines !! Cependant comme nous réalisons actuellement de nombreux changements, notre site Internet ne reflète pas encore ces derniers.

Ouverture à tous en décembre

– MailClub.info : Pouvez vous nous préciser ce qui a changé ?

– Ndukwe Kalu : Nous voulons accroître le nombre de noms de domaine sous notre extension nationale en autorisant toute personne intéressée par l’enregistrement d’un nom de domaine sous .NG ou sous un de nos sous domaine comme le .COM.NG a pouvoir le faire.
Ainsi, je peux vous annoncer que l’extension .NG et certains de ces sous domaines vont être ouverts à tous d’ici deux semaines environ.
Conscient du développement croissant des accès à Internet depuis les mobiles, nous sommes également en train de travailler sur la gestion technique de ces contenus afin d’offrir le sous domaine .MOBI.NG.

– MailClub.info : Vous exposez que sur votre site Internet ces changements ne sont pas encore visibles. Est-ce parce que vous pensez revoir le système d’enregistrement actuel qui semble procédurier ?

– Ndukwe Kalu :Depuis quelques temps nous travaillons en partenariat avec le Cocca (Counsil of Country Code Administators) afin de développer une nouvelle interface qui utilisera entre autre le protocole EPP. Cette interface sera disponible d’ici deux semaines.

– MailClub.info : Cela sous entend-il que vous allez introduire un système de registrar ?

– Ndukwe Kalu : Oui, nous avons depuis peu une vingtaine de partenaires potentiels locaux ainsi que quelques registrars étrangers, ce meeting de l’ICANN favorisant la diffusion de l’information. Notre système de registrars ne sera pas soumis à une quelconque exigence territoriale. Nous pensons abandonner aux registrars la fonction d’enregistrement et centrer notre activité sur la promotion de notre extension.

Pour en savoir plus :
Lire nos articles sur le Nigéria