Les noms de domaine en .PE accessibles

Le registre péruvien modifie une grande partie de sa politique d’enregistrement de noms de domaine. Ouverture directement des noms en .PE, introduction de caractères accentués (IDN), nouveau système de résolution de litiges, liste de termes réservés modifiés… Le Pérou rajeunit son extension, qui est pourtant déjà à dépôt libre.

Depuis le 7 octobre et jusqu’au 7 décembre 2007, les titulaires d’un nom de domaine péruvien de troisième niveau (.COM.PE, .NET.PE…) bénéficient d’une période de préemption leur permettant d’enregistrer prioritairement le même nom de domaine sous l’extension de deuxième niveau .PE.

Le NIC précise que si au cours de cette période plus d’un requérant demande l’attribution du même nom de domaine, ce dernier sera attribué au requérant ayant enregistré son nom de domaine de troisième niveau antérieurement aux autres.

Ouverture totale le 8 décembre

L’ouverture à tous de l’enregistrement de noms de domaine sous l’extension de deuxième niveau est prévue pour le 8 décembre 2007. Nul besoin d’être installé à Lima, Callao ou Arequipa pour prétendre au .PE, l’extension est ouverte à tous sans restriction.

IDN acceptés

Les caractères accentués « á, é, í, ó, ú, ñ, ü » vont être acceptés dans les noms de domaine péruviens.

Une période d’enregistrement prioritaire pour les actuels titulaires de noms de domaine en .com.pe, .net.pe… aura lieu entre le 12 novembre 2007 et le 12 janvier 2008. L’ouverture à tous de l’enregistrement de noms de domaine IDN est prévue pour le 12 Janvier 2008.

Des noms de domaine plus longs

Le nombre de caractères acceptés a aussi était révisé par le nic. Auparavant limité entre 1 et 20 caractères, les noms de domaine péruviens pourront s’enregistrer jusqu’à 63 caractères.

La liste des termes réservés et interdits a également été révue. Désormais, certains termes contraires à l’ordre public ou à la loi semblent dorénavant acceptés.

Le registe a enfin adopté les principes UDRP de résolutions de litiges.