Les .eu bloqués disponibles le 7 juin

L’Eurid vient d’annoncer que « les noms de domaine demandés pendant la période Sunrise et dont toutes les demandes ont été rejetées ou sont expirées, seront à nouveau disponibles le 7 juin 2006« .

La première d’une longue série

A 11h00, la première série de nom de domaine demandés pendant la période Sunrise et dont toutes les demandes ont été rejetées ou sont expirées, seront à nouveau disponibles. Pour rappel, 89 000 demandes ont expirées, et 21 000 ont été rejetées. L’Eurid ne précise pas si l’ensemble de ces 110 000 noms seront de nouveau disponibles. Par ailleurs, 162 000 dossiers n’ont toujours pas été étudiés, soit autant de .eu pouvant être dans les prochains mois remis sur le marché.

Le 24 mai, la liste des noms de domaine qui seront rendus disponibles à la date précitée sera publiée sur le site web d’EURid, soit deux semaines à l’avance. En rendant cette liste publique, EURid souhaite donner « à toutes les personnes intéressées les mêmes chances d’obtenir les noms de domaine qu’elles désirent« .

Un encouragement au cybersquatting ?

Avec une liste publique, l’Eurid risque de tenter les spéculateurs en tout genre. L’organisme s’en défend ; « il a été suggéré qu’une telle liste fournirait une aide les cybersquatters. Nous sommes d’avis que ces personnes seraient de toute façon au courant de la remise dans le domaine public des noms de domaine concernés en étudiant notre base de données WHOIS. En publiant une liste, EURid veut donner les mêmes chances d’enregistrer ces noms de domaine à tous, y compris à ceux qui ont tenté sans succès de les obtenir pendant la période Sunrise. Cette liste permet également à EURid de montrer de manière transparente le statut des noms de domaine demandés pendant la période Sunrise« .

A bon entendeur…