Les cas de typosquatting se multiplient en .fr

En bloquant les 4 500 noms de domaine d’Eurodns France et les 1 200 de KLTE Limited, l’Afnic avait fait face à des dépôts litigieux massifs. Depuis ces deux affaires, les pratiques de typosquatting en .fr n’ont pas faibli. Les dépôts litigieux sont désormais effectués de façon moins volumineuse, mais beaucoup plus de titulaires sont concernés. Dernier exemple en date, Cetelem a récupéré ceteleme.fr auprès de AFX Consulting, devant l’OMPI.

Copie quasi servile de la marque

Le Centre d’arbitrage et de médiation de l’OMPI (Organisation mondiale de la Propriété Intellectuelle) a jugé que ce nom de domaine « est une copie quasi servile de ses marques car l’ajout de la voyelle e finale est inaudible et ne permet pas de distinguer les deux dénominations d’un point de vue visuel, phonétique ou même conceptuel ».

De plus, AFX Consulting avait installé ce nom de domaine sur un site parking qui « propose une campagne publicitaire sur le thème du crédit et comporte 8 liens hypertextes qui renvoient non seulement au site du requérant “www.cetelem.fr” mais aussi à des sites de concurrents directs comme par exemple “www.123credit.com” “www.finaref.fr” ou www.csf.fr ».

L’expert Jean-Claude Combaldieu a ordonné la suppression du nom de domaine ceteleme.fr.

De nombreux dépôts litigieux

Le défendeur AFX Consulting est immatriculé au Registre du Commerce et des Sociétés à Nanterre avec pour mention d’activité “Enregistrement de noms de domaine. Et il a déposé plus de 200 .fr, du type : wolksvagen.fr, conforma.fr, americanespress.fr, mitsubichi.fr, sefora.fr, pauvendu.fr, wonadoo.fr… Tous parqués !

Et ce phénomène n’est pas isolé ! MailClub.info vous a déjà révélé le cas de Web Vision (lire notre article), qui continue ces dépôts litigieux. Dernièrement, la société iséroise a enregistré leschos.fr, bouygeustelecom.fr, ruedeucommerce.fr, wwwnissan.fr… Elle a constitué un portefeuille de près de 300 .fr.

Le nouveau venu : Digital Navigation Systems Limited

Dans la série typosquatteurs, Digital Navigation Systems Limited est un des derniers acteurs du marché. Depuis fin mars, cette société anglaise domiciliée en Charente Maritimes, a enregistré une centaine de dépôts chez le prestataire Cœur Internet France Ltd (le même que Web Vision) avec au choix : decatelon.fr, peugoet.fr, fdejeux.fr, sansumg.fr, societegenrale.fr, canasat.fr, tele7jour.fr, tiscaly.fr… Les noms de domaine sont bien entendu parqués sur des sites spécialisés. Phénomène désormais classique en .fr…

Pour en savoir plus :

Essayez le nouvel outil MailClub exclusif et gratuit de test de typosquatting
Lire la décision OMPI
Obtenez la liste des .fr potentiellement litigieux, en cliquant ici.

Mots-clés :