L’Écosse en quête d’un .SCO

Le premier ministre d’Écosse, Alex Salmond, serait sur le point de soumettre auprès de l’Icann une demande officielle pour la création de noms de domaine en .SCO. Une démarche permettant à l’Écosse d’obtenir l’indépendance dans le cyberespace ?

Comme Guernesey (.GG), l’île de Man (.IM) ou Jersey (.JE) qui sont des dépendances de la couronne britannique, l’Écosse veut un ccTLD dédié. Le .SCO leur convient parfaitement, il est déjà mis en avant sur les plaques minéralogiques des voitures écossaises !

Les extensions de la couronne

Christine Grahame, une nationaliste membre du parlement écossais, a pris la tête du mouvement en faveur de noms de domaine en .SCO. Cette extension est indispensable pour elle. Elle renforcerait les marques écossaises, permettrait de distinguer le parlement écossais, améliorerait l’image nationale…

Le .SCO serait utilisé pour les sites webs ou adresses emails du pays.
Le projet est doté d’un site internet dotsco.org qui propose de signer une e-pétition en faveur de cette nouvelle extension.

La couronne britannique renferme d’autres desseins. Un .CYM pour le pays de galles est également espéré, tout comme un .LDN pour Londres a été évoqué. A suivre.

Pour en savoir plus :
Lire nos articles sur les nouvelles extensions