Le .xxx se refroidit

A Vancouver (Canada), l’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a supprimé de l’ordre du jour de sa réunion les discussions autour de l’extension pornographique du web. C’est un nouveau coup dur pour ICM Registry, qui aura du mal à imposer des noms de domaine en .xxx.

L’Icann a décidé d’ajourner la décision pour la création du .xxx. Raison invoquée, l’étude d’un rapport de 350 pages sur la faisabilité du projet doit être approfondie…

Cet énième retard confirme le premier revirement de l’Icann de cet été. Sous la pression du ministère américain du Commerce, dont dépend l’Icann, l’extension pour les sites adultes avait déjà été remise en question.
Les noms de domaine en .xxx ne sont donc pas pour tout de suite, et on peut s’interroger sur leur existence future…

Lire nos articles précédents :
– Validation du .cat catalan, le .xxx encore rejeté – Publié le 19/09/2005, lire la suite
– .xxx, un lancement déjà chaud – Publié le 17/08/2005, lire la suite.
– Le porno aura son .xxx – Publié le 3/06/2005, lire la suite
– Donnez votre avis à l’Icann – Publié le 5/05/2004, lire la suite