Le .travel simplifie ses conditions d’enregistrement

Le registre du .travel a décidé de simplifier et de normaliser ses pratiques en matière d’approbation de choix de noms de domaine pour l’extension touristique.

Dossiers refusés, droit au nom strict… Le registre du .travel, l’avoue lui même, l’enregistrement des noms de domaine avait besoin d’être « plus rapide, plus facile à comprendre et plus collé avec les réalités pratiques de l’industrie de voyage« .

Désormais, les variations d’un nom sont acceptables si elles correspondent à des abréviations communes, d’acronymes, ou à des légères variations « typos ».

Pour les noms d’un nouveau produit ou service, le .travel pourra être valider si le demandeur déclare et soumet un plan d’affaires pour employer un tel nom dans les 60 jours.