Le registre internet français augmente ses tarifs

Le registre internet français revient à la charge auprès des titulaires de noms de domaine français. L’inscription à leur douteux annuaire a augmenté depuis leur dernière campagne. Elle est passée à 958 € au lieu de 858 €. L’inflation est partout, même chez les acteurs du slamming, qui n’ont pourtant rien d’officiel.

Il est fort probable que vous allez recevoir un courrier du registre internet français vous invitant à actualiser votre inscription (et oui, vous étiez déjà inscrit !) à cet annuaire.

Oups, les lignes écrites en tout petit en bas du contrat stipulent « l’insertion est facturée à 958 € par année dont le montant doit être réglé à l’avance après l’émission de la facture. La commande est valable pour les trois prochaines années (NDRL : ça fait 3 X 958 € automatiquement ?) suivant la date de la commande et elle est prolongée ensuite automatiquement d’une année, si elle n’est pas résiliée par écrit trois mois avant son échéance ». Dur…

Petite précision, la lettre du registre n’est en aucun cas obligatoire, ni officielle. Après vérifications des coordonnées de l’envoyeur, il constatera que le registre internet « français » est une société… allemande, basée à Hambourg.

Sympathique, le courrier invite les internautes à visiter le site registre-internet-francais.com avant de commander pour juger sur pièce de l’intérêt de ce site. Il est tout vu ! Une recherche google sur le nom de la société vous donnera un panel de témoignages édifiants.

Pour en savoir plus :
Nos articles sur le slamming