Le .PRIV.NO mis à mal

Les particuliers norvégiens pouvaient enregistrer des noms de domaine du type .priv.no. Administré par le groupe Ventelo, ce dernier a décidé d’abandonner la gestion de cette extension. Le registre Norid souhaite la préserver et la reprendre en charge.

Nouveaux enregistrements stoppés

Les nouveaux enregistrements sont cependant suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Le registre souhaite mettre en place une nouvelle politique d’attribution. Les conséquences juridiques d’avoir des particuliers en tant que détenteurs de noms de domaine, la protection des données personnelles, les droits des consommateurs, vont entre autre être étudiées. Une enquête publique va être lancée.

Le registre ne pense pas mettre en place ces nouvelles règles avant fin 2008.