Le porno aura son .xxx

L’Icann a annoncé la sélection du .xxx parmi les futures extensions sponsorisées. Un an après les premières propositions, c’est la 6ième sTLD validée (.post, .mobi, .travel, .cat, .jobs) par l’Icann. Les noms de domaine en .xxx seront destinés aux contenus adultes.

ICM Registry espère que cette extension permettra une régulation. Le business du sexe sur Internet rapporte 6 millions de dollars par an. La pornographie représente 10 % du trafic Internet et 25 % des recherches des internautes.

Identifier les sites pour adultes

Le .xxx a pour but de mieux identifier les sites pour adultes et de promouvoir leurs produits. Ces noms de domaine permettront de protéger les enfants. Les parents pourront créer un filtre sur les sites avec l’extension .xxx. Elle pourra également garantir la sécurité du chaland.

Protéger les mineurs

L’enregistrement de noms de domaine en .xxx se fera sur une base volontaire. La « registry » travaillera sur les dépôts avec l’IFFOR (International Foundation for Online Responsibility). Ainsi, ils lutteront contre la pédophilie.

Les noms de domaine en .xxx ne résoudront sûrement pas la problématique globale de la pornographie sur le web et surtout la protection des mineurs. Toutefois, cette extension a été défendue autant par les professionnels que par les associations de défense des enfants.

Si le contenu adulte n’était identifié que sur le .xxx, et n’existait plus en gTLD ou ccTLD, cela aurait été un grand pas en avant.