Le nom de domaine qui fait le trottoir

Une nouvelle tendance pour monter un buzz marketing émerge dans les grandes villes françaises. Elles voient certains de leurs trottoirs peinturés de noms de domaine. Dernier cas en date avec le nom de domaine psgcoeurmarseillais.fr qui a recouvert les chaussées marseillaises. Qui s’est risqué à encourager l’éternel rival de l’OM sur ses terres ?

« Le PSG au cœur des marseillais »

Tout démarre au début de la rentrée dans la cité phocéenne. Armé de pochoir, des individus peignent le nom de domaine suivant sur les trottoirs de la ville : psgcoeurmarseillais.fr. Sur le Vieux Port, des flyers sont distribués avec la mention « Le PSG au cœur des marseillais » renvoyant également sur le site web pour en savoir plus…

Curiosité oblige, l’internaute marseillais se rend sur l’URL et ses oreilles sont immédiatement agressées par de violents chants de supporters du club de football parisien : « Si tu es fier du PSG, tapes dans tes mains. Clap. Clap »… Pas d’information supplémentaire sur le site, qui demande les coordonnées du visiteur pour en savoir plus. Pour ceux qui ont résisté et qui communiquent leurs emails, la déception est grande. Le site donne rendez-vous le 27 septembre aux imprudents.

Marketing viral

Entre temps, les supputations vont bon train dans les quartiers touchés par le nom de domaine poché. « Un coup des supporters du PSG ? Encore une conspiration contre l’OM ? Ils n’ont trouvé que cela pour piquer l’orgueil de nos joueurs ? » (NDRL : c’était avant le limogeage de l’entraîneur marseillais Albert Emon). Le suspense bat son plein avant que le site livre ses secrets sur son identité.

Si le sigle PSG fait automatiquement pensé aux marseillais au club de football du Paris Saint-Germain ou pour les gouailleurs à Pas Sur de Gagner, sa signification est ici détournée pour… « Prêt Sur Gage ».

L’auteur de la campagne publicitaire est en fait le Crédit Municipal de Marseille, qui s’est distingué avec un nom de domaine particulièrement évocateur dans la ville de foot qu’est Marseille. Le site web dédié pour cette campagne a su jouer sur un bel effet viral.