Le Maroc restreint sa charte de nommage

Auparavant ouvert à tous, le .ma marocain devient plus fermé. La nouvelle charte de nommage exige désormais que le titulaire d’un .ma dispose d’un contact administratif au Maroc.

Le 9 Juin 2006, le conseil ‘Agence Nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a validé une nouvelle une charte de nommage relative à l’enregistrement, l’administration et la maintenance des noms de domaines « .MA ».

Pour enregistrer un .ma, le titulaire devra passer par prestataire de droit marocain, disposant d’au moins deux serveurs DNS.

En ce qui concerne le propriétaire, le contact administratif du demandeur doit être établi au Maroc. Les demandeurs de noms de domaine .ma domiciliés à l’étranger sont donc tenus de désigner un mandataire établi au Maroc pour effectuer l’enregistrement et la gestion de leur
nom de domaine en .ma
.

Le Maroc dispose de plus de 25 000 noms de domaine et propose également quelques extensions de troisième niveau :
– net.ma pour les prestataires de services Internet ;
– ac.ma pour les académies et les établissements d’enseignement ;
– org.ma pour les organisations et associations ;
– gov.ma pour les organismes gouvernementaux ;
– press.ma pour les publications de presse ;
– co.ma pour les organismes à caractère commercial.

Les noms de domaine ne doivent pas compter moins de 2 ni plus de 255 caractères (63 entre chaque « . »).

Pas de droit au nom

Le demandeur choisit librement son nom de domaine.

Toutefois, si, a posteriori, les autorités compétentes considèrent que ce nom porte atteinte à la sûreté ou à
l’ordre public ou est contraire à la morale et aux bonnes moeurs, le gestionnaire le supprime à la suite d’une demande écrite de leur part.

Attention, certains domaines sont « réservés », comme les termes techniques de l’Internet (arpanet, in-addr, ipv6, icann, etc.), les noms des professions réglementées (avocat, chirurgien,médecin, etc.), les termes liés au fonctionnement de l’État (ambassade, ministère, gendarmerie, etc.), les noms de villes (Rabat, Marrakech, etc.).

Pour commander un .ma auprès un prestataire spécialisé, cliquez ici.