Le .eu compte 1 500 000 noms de domaine

Depuis son ouverture totale du vendredi 7 avril 2006, la nouvelle extension européenne a fait des émules. Avec bientôt un million et demi de noms de domaine, le .eu devient la huitième extension mondiale. Cependant, certains pays la plébiscitent plus que d’autres.

En tête des pays demandeurs, on retrouve le solide allemand (454 000 noms de domaine) avec 33 % de .eu, suivi de la Grande Bretagne (21 %), les Pays-Bas (12 %). La France s’est fait dépassée par l’Italie (6 %), Chypre (5 %), et la Suède (4,5 %) et se classe désormais septième avec seulement 60 000 noms (cf classement des demandes en fin d’article).

Ce classement correspond logiquement aux extensions nationales fortes, hormis Chypre. Ce pays semble avoir bénéficié d’énormément d’enregistrements de noms de domaine génériques de la part de la société Ovidio Limited.

L’Autriche, 7ième extension européenne, avec 450 000 .at, n’a pas été conquise par le .eu, avec seulement 2 800 demandes, soit la 21ième place. Voilà une extension nationale qui ne connaîtra pas la concurrence du .eu européen !

Des instances satisfaites

Au niveau européen, on se félicite du nombre de dépôts. Viviane Reding, commissaire européenne à la Société de l’information a déclaré que « L’Europe et ses citoyens peuvent désormais projeter leur propre identité sur le Web, sous la protection des règles de l’UE« . Elle est convaincue que le ‘.eu’ deviendra bientôt « une alternative attrayante » aux 47 millions de noms de domaine en ‘.com’.

Le directeur général d’EURid, Marc Van Wesemael, se dit « satisfait de l’énorme intérêt suscité par le .eu, que beaucoup considèrent comme un complément utile aux extensions nationales« .

Classement des demandes de .eu par pays

1er : Allemagne, 454 000 (33 %)
2ième : Grande Bretagne, 287 000 (21 %)
3ième : Pays Bas, 167 000 (12 %)

4ième : Italie, 85 000 (6 %)
5ième : Chypre, 73 000 (5 %)
6ième : Suède, 64 000 (4,5 %)
7ième : France, 60 000 (4 %)
8ième : Belgique, 36 000 (2,5 %)
9ième : Pologne, 26 000 (1,9 %)
10ième : Espagne, 23 000 (1,7 %)
11ième : Danemark, 21 000 (1,5 %)
12ième : République Tchèque, 19 000 (1,3 %)
13ième : Irlande, 18 000 (1,3 %)

14ième : Luxembourg, 9 600
15ième : Malte, 9 300
16ième : Hongrie, 8 200
17ième : Grèce, 6 900
18ième : Finlande, 4 200
19ième : Portugal : 3 000
20ième : Lettonie : 2 900
21ième : Autriche : 2 800
22ième : Lituanie : 1 600
23ième : Estonie : 1 600
24ième : Slovénie : 1 400
25ième : Slovaquie : 500

Pour en savoir plus :

– Pour réserver votre .eu auprès d’un « registrar » officiel, cliquez ici

– Découvrez les chiffres d’enregistrements en direct, en cliquant ici.