logo nic Chile

Le Chili autorise les IDN

Le 21 septembre 2005, les noms de domaine chiliens autoriseront des enregistrements comprenant des caractères accentués. Plus de vingt extensions pays proposent des dépôts comprenant des IDN. Vous pouvez vérifier leur disponibilité grâce au moteur de recherche « IDN MailClub », unique sur le marché.

Sept caractères seront autorisés pour le .cl chilien : á, é, í, ó, ú, ü, ñ. Le directeur de la « registry » (organisme en charge de la gestion d’une extension) chilienne, Patricio Poblete, s’est déclaré ravi « de proposer des enregistrements de noms de domaine avec des caractères propres au Chili, comme le font également les Allemands, les Autrichiens, les Polonais ou les Brésiliens. (…) Cela permettra aux utilisateurs chiliens de mieux s’approprier l’outil Internet ».

Place forte de l’Amérique du Sud

Troisième extension de l’Amérique du Sud, derrière l’Argentine et le Brésil, l’extension chilienne compte plus de 100 000 noms de domaine enregistrés. Dans cette région du monde, le Brésil a récemment précédé le Chili en autorisant l’enregistrement de deux nouveaux caractères ç et ã dans ses noms de domaines.

Rappelons que le Chili est une extension ouverte aux personnes morales et physiques chiliennes ainsi qu’aux personnes physiques et morales étrangères, disposant d’un contact administratif au Chili.

Pour vérifier la disponibilité de votre nom de domaine en .cl, rendez vous sur domaines.mailclub.fr et choisissez la zone « Amériques ».

IDN : Un phénomène croissant mondial

Au total, plus d’une trentaine d’extensions acceptent l’enregistrement de noms de domaine avec des IDN. Problème, ces caractères sont propres à chaque extension. Le MailClub a donc développé un moteur de recherche qui permet de tester la disponibilité de noms de domaine avec les IDN caractéristiques de chaque extension.

Vous pouvez le découvrir en vous rendant sur http://domaines.mailclub.fr et en choisissant la zone dite IDN.

Les IDN sont essentiellement présents en Europe (.de allemand, .at autrichien, .ch suisse, .dk danois, .pt portugais, .hu hongrois…). Il existe, par exemple, 270 000 .de allemands avec des caractères accentués.

Les extensions génériques comme les .com, .net, .info et .org proposent aussi des IDN. Les extensions, dites « markétées » (lire notre article), comme le .tv, le .tm ou le .nu ont également suivi ce mouvement.

Pour en savoir plus :

– IDN : Le .org s’internationalise, lire la suite