L’Afnic s’interroge sur l’utilité d’un .election.fr

Suite aux premières conclusions de l’observatoire de la web campagne du Forum des droits sur l’Internet (FDI), l’Afnic a souhaité apporter ses propres commentaires. Il est vrai que le registre du .fr est souvent confronté à des pratiques contestables de réservation de noms de domaine en .fr incluant des sigles réservés ou des dénominations utilisées par les candidats.

Zone de non-confusion

Dans sa note, l’Afnic désigne comme problématique fondamentale « l’existence d’une zone de non confusion permettant d’accéder sans ambiguïté aux sites officiels des candidats. Dans ce domaine, aucune solution ne s’impose comme évidente car leur succès repose sur deux facteurs : l’adhésion des candidats au dispositif proposé et la communication autour du dispositif ».

Extension sectorielle : un succès limité

L’Afnic rappelle qu’elle gère des sous-domaines sectoriels (avocats.fr) et des sous-domaines descriptifs (presse.fr). Elle juge que « le succès de ces extensions sectorielles a souvent été limité. Ainsi, s’il n’y avait pas de demande forte exprimée par les candidats, le risque que .election.fr reste une choix marginal serait élevé ». En cas de volonté de poursuivre vers la création de .election.fr, l’Afnic attire l’attention sur la nécessité de fixer au préalable : les règles d’éligibilité, la syntaxe autorisée des noms de domaine, la gestion des enregistrements.

Termes fondamentaux : de nombreuses difficultés pratiques

Le registre du .fr maintient une liste de termes fondamentaux ou réservés qui ne peuvent être utilisés ou dont l’usage est réservé. Comme le Forum des droits sur l’Internet, l’Afnic pense que l’utilisation de cette liste pour créer une zone de non confusion soulève de nombreuses difficultés pratiques. « La réservation de noms de domaine en nomdefamille-election2007.fr présente les mêmes difficultés que celles liées à la création de .election.fr (éligibilité, homonymies, gestion de la durée des réservations…) sans apporter de valeur nettement supplémentaire au candidat ou à l’internaute. L’Afnic est donc très réservée sur les chances de succès de cette piste de réflexion ».

A noter que les noms de domaine des principaux candidats construits sur la base de nomdefamille-election2007.fr sont tous disponibles : sarkozy-election2007.fr, royal-election2007.fr, bayrou-election2007.fr, lepen-election2007.fr… Comme quoi, un blocage n’est peut-être pas nécessaire !

Mots-clés :