L’Afnic fait le point entre les noms de domaine et le référencement

L’AFNIC publie un dossier sur les interactions entre les noms de domaine et le référencement.

Plus que jamais, le « nerf de la guerre » en matière de succès sur internet reste la capacité des entreprises à attirer des visiteurs sur leurs sites web.

Noms de domaine clés

Aux actions de référencement naturel « classiques » se sont ajoutées depuis quelques années des stratégies souvent complexes d’achat de mots-clés (noms génériques ou marques) pour lesquels le site web de l’annonceur apparaît parmi les liens dits « sponsorisés ».

La recherche des mots-clés les plus pertinents rejoint la démarche que tout titulaire de nom de domaine a effectuée au moment d’enregistrer son ou ses noms de domaine ; et l’on peut établir des liens immédiats entre l’achat de mots-clés dans le contexte d’une action de référencement et leur utilisation sous forme de noms de domaine.

L’AFNIC a souhaité demander à Olivier Andrieu, l’un des plus grands experts français en matière de référencement, de partager ses réflexions en la matière en rédigeant une synthèse venant compléter l’étude approfondie qu’il a publiée en mai 2007 sur la question.

Les conclusions de cette étude sont les suivantes :

– Achetez un nom de domaine (.com, .fr, .net…) propre
– Insérez, si possible, un ou deux mots importants pour votre activité dans le nom de domaine
– Ne fonctionnez que sur un seul nom de domaine pour vos promotions online et offline
– Essayez de mettre en place un réseau de « petits sites » plutôt qu’un gros portail si cela vous est possible. Cela vous permettra de multiplier les noms de domaine et augmentera votre visibilité sur les moteurs de recherche
Séparez les mots importants par des tirets dans les énoncés de vos noms de domaine et plus globalement dans vos intitulés complets d’URL.
– Créez des sous-domaines (motclé.votresite.com) pour faciliter la tâche des internautes et augmenter votre visibilité dans les résultats des moteurs.
– Il est tout à fait possible de changer de nom de domaine sans perdre un référencement acquis, à partir du moment où les redirections de l’ancienne adresse vers la nouvelle sont bien gérées (notamment par l’intermédiaire de codes 301).
– Le plus important : agissez toujours avec loyauté et évitez tout spam, jamais payant à court, moyen ou long terme, sur les moteurs !

Pour en savoir plus :
Consultez le dossier