La Turquie propose les caractères accentués

ð, ý, ü, þ, ö, ç. Voici les six premiers IDN turcs acceptés par le registre. Il rejoint le cercle fermé d’une trentaine d’extensions proposant des caractères accentués. Une nouvelle évolution pour cette extension pays qui vient de dépasser les 100 000 noms de domaine enregistrés.

Depuis le 4 décembre 2006, le nic turc accepte les IDN. Les actuels propriétaires de noms de domaine en .tr peuvent demander l’enregistrement du nom correspondant avec les IDN jusqu’au 4 mars 2007. Aucun document supplémentaire ne sera demandé pour ces cas spécifiques.

Extension ouverte mais…

Pour enregistrer un .com.tr (l’extension la plus répandue), les sociétés commerciales locales ou étrangères doivent fournir une copie de leur kbis ou de leur marque.

Elles ne peuvent enregistrer que le nom de domaine correspondant à leur raison sociale ou marque. Ce droit au nom s’accompagne d’une limitation dans le nombre de caractères autorisé.

De nombreuses autres extensions de troisième niveau existent : .biz.tr, .net.tr, .info.tr, le nouveau .tv.tr, .org.tr, .web.tr, .gen.tr, .av.tr, .dr.tr, .bbs.tr, .k12.tr, .name.tr, .tel.tr, .bel.tr, .gov.tr, .edu.tr, .pol.tr, .mil.tr…

Interdiction de revente

Le nic turc met en garde contre les spéculateurs de noms de domaine. Suite à des tentatives de revente de noms de domaine en .tr l’été dernier, le nic avait rappelé qu’il était impossible de faire des opérations de rachat de noms existants. En cas de fraude, les noms seraient supprimés.