La Serbie voit naître ses premiers noms de domaine

Suite à l’évolution géopolitique des Balkans, les noms de domaine yougoslaves (.CO.YU) vont disparaître au profit des extensions nationales de la Serbie et du Monténégro. Le registre serbe ouvre la voie en annonçant l’ouverture de son .RS pour le 10 mars 2008.

Enterrement du .CO.YU en septembre 2009

Cela fait plusieurs mois que la disparition de l’extension Yougoslave est annoncée. Les dates sont désormais connues. Même si les noms de domaine enregistrés en .CO.YU resteront actifs jusqu’au 30 septembre 2009, le dépôt est devenu impossible depuis le 29 février 2008.

Les titulaires de .YU disposeront en conséquence d’un droit de préemption, leurs permettant d’enregistrer l’équivalent de leur nom en .RS. L’exercice de ce dernier pourra être demandé à partir du 10 mars 2008, date de l’ouverture générale de l’extension.

Contact administratif exigé

Le registre serbe précise que cette extension sera ouverte à toute personne physique ou morale résidant en Serbie ou ressortissante d’un pays tiers mais disposant d’un contact administratif local.

Aucun document ne sera exigé lors de la procédure d’enregistrement. Seuls les étrangers devront fournir une preuve de résidence de leur contact administratif en Serbie. Une copie de la carte d’identité ou de l’acte d’enregistrement de la société en Serbie sera demandée.

Si l’extension nationale .RS sera enregistrable directement en son deuxième niveau, des sous domaines sectoriels comme le .CO.RS ou encore le .ORG.RS vont également être disponibles.

Le Monténégro, dont la population est quatorze fois importante que celle de la Serbie, prévoit lui une charte de nommage beaucoup plus ouverte pour son .ME.

Pour en savoir plus
:

Lire nos précédent articles sur la Serbie