La Serbie et le Monténégro lancent leurs noms de domaine

En 2008, les registres du .ME (Monténégro) et du .RS (Serbie) vont ouvrir l’enregistrement de noms de domaine dans ces deux nouvelles extensions, issues de l’éclatement de l’ex-Yougoslavie. La charte de nommage du .ME devrait être ouverte à tous tandis que le .RS demandera une preuve de lien avec la Serbie.

Quatre extensions serbes

Le nic serbe a mis à disposition son projet de charte de nommage en ligne. Des extensions de troisième niveau seront disponibles en .CO.RS, .EDU.RS et .ORG.RS. Le .RS sera bien entendu enregistrable par les citoyens ou sociétés serbes mais également aux étrangers ayant un lien avec le pays. Cette condition ressemble fortement à celle en vigueur en Irlande pour les noms de domaine .IE.

Une période d’enregistrement prioritaire sera réservée aux actuels détenteurs de .YU (extension yougoslave). Ces noms de domaine seront bloqués en .RS durant les six mois suivants l’ouverture. L’enregistrement de nouveaux .YU ne sera plus possible après l’ouverture du .RS. Seules les opérations de maintenance seront conservées.

.ME à moi ?

Le registre du Monténégro annonce déjà la création de huit extensions de troisième niveau : NET.ME, ORG.ME, CO.ME, GOV.ME, AC.ME, EDU.ME, ITS.ME et PRIV.ME. Le .ME principal sera ouvert à tous. Le risque de ces conditions d’enregistrement sans barrière est de transformer cette nouvelle extension nationale en extension markétéé.

Les deux registres tablent sur un lancement début 2008.