La course aux .cn est lancée

Suite à la modification des règlements sur la politique de résolution de litiges de nom de domaine CNNIC (Rules for CNNIC Domain Name Dispute Resolution Policy), de nombreuses sociétés ont déclenché des demandes d’arbitrage concernant des .cn. Une augmentation des litiges qui va de paire avec une hausse des dépôts.

Coca Cola, Exxon ou d’autres multinationales ont contacté le centre de résolution de litiges de nom de domaine de la commission pour l’arbitrage de commerce international de Chine, pour lancer plus de 70 demandes d’arbitrage de litige.

Des résolutions de litiges expirées ?

Le nouveau règlement prévoit que les noms de domaine enregistrés il y a plus de deux ans ne pourront pas être étudiés par cette commission. Conséquence, selon Li Hu, secrétaire général du Centre de résolution de litiges des .cn, « la plupart des demandes d’arbitrage de litige soumises par des grandes sociétés chinoises et étrangères ne seront pas admises pour cause de délai ».

Rythme de dépôt accéléré

La nouvelle réglementation n’étant pas très sévère envers les cybersquatteurs et autres spéculateurs, la Chine enregistre des dépôts record. Avec 1 100 000 noms de domaine enregistrés, le .cn est la première extension asiatique, et la dixième mondiale. Rappelons que cette extension est à dépôt libre.

Pour en savoir plus :

Enregistrer un .cn, en cliquant ici, et choissisez la zone « TOP 25 » dans les extensions à vérifier.

Lire notre article précédent : La Chine revoit ses règles de résolution de litiges