La Belgique anonymise les .BE appartenant aux particuliers

Le DNS BE vient d’élaborer une nouvelle version des conditions d’enregistrement de noms de domaine sous le domaine .BE qui renforce à nouveau la protection de la vie privée des détenteurs de noms de domaine particuliers. Ces mesures viennent quelques jours après l’annonce d’un record de dépôts en 2007 avec 193 648 nouveaux noms de domaine .be.

Il s’agit de 46 626 enregistrements supplémentaires payants par rapport à 2006, soit 31,7 %. L’année a donc été clôturée en comptant 736 498 noms de domaine « .be ».

« Ces chiffres confirment le maintient de la croissance du nombre de nouveaux enregistrements, déclare Marc Van Wesemael, Directeur Général de DNS BE, et nous pensons que cette tendance va encore se poursuivre. » Il ajoute aussi que « bien qu’il n’est pas étonnant que les noms de domaine .be soient enregistrés principalement par les entreprises, nous observons encore un intérêt croissant d’année en année auprès des particuliers qui enregistrent un nom de domaine de plus en plus à usage privé. »

27 % des .BE appartiennent à des particuliers

De tous les nouveaux noms de domaine .be enregistrés en 2007, 33,85 % ont été enregistrés par des utilisateurs finaux privés. Ceci élève le total de noms de domaine .be enregistrés à usage privé à 27,4 % fin 2007, par rapport à 26,8 % fin 2006.

Pour ces derniers, le DNS BE agit. Après avoir enlevé le numéro de téléphone et de fax dans une version précédente, la fonction WHOIS ne montrera plus désormais le nom et l’adresse du détenteur (uniquement l’adresse e-mail). Quant aux noms de domaine des sociétés ou d’organisations, rien n’a changé.
Afin d’éviter tout abus, DNS BE prévoira une procédure permettant de faire une requête pour connaître les données à caractère personnel d’un détenteur de nom de domaine privé comme pour entamer une procédure judiciaire. Cette requête sera évaluée par le service juridique de DNS BE. Si le résultat de l’évaluation est positif, les données seront alors communiquées au demandeur.

Ce principe fait penser à celui récemment mis en place par l’Afnic en France pour les noms de domaine en .FR (lire notre article à sujet : Anonymat des .FR divulgué).

Les conditions d’enregistrement sont d’application pour tous les détenteurs de noms de domaine .BE. La nouvelle version des conditions entrera en vigueur le 1er mars 2008.

Des .BE gérés par des prestataires non belges

Rappelons que le .BE est une extension à dépôt libre et que les particuliers ou sociétés étrangères peuvent enregistrer un nom de domaine en .BE. Le bureau d’enregistrement français MailClub est accrédité pour commercialiser cette extension.

Le DNS BE a d’ailleurs observé une augmentation constante de la part des agents d’enregistrements internationaux dans le portefeuille des noms de domaine .be. Ainsi, 42,7 % des noms de domaine .be enregistrés fin 2007 sont gérés par des agents d’enregistrement non belges, par rapport à 37,8 % en 2006.

« Le plus gros agent est un Français et il y a au total 4 agents non-belges qui font partie du Top 10 », ajoute Marc Van Wesemael.

Pour en savoir plus :
Lire nos articles sur les .BE