Hausse des prix d’achat des .COM et .NET

Verisign vient d’annoncer qu’il allait augmenter le prix de vente des noms de domaine en .COM et en .NET à partir du 1er octobre 2008. Cette hausse résulte de la reconduction du contrat entre l’Icann et Verisign début 2006. Jusqu’en 2012, il permet à VeriSign de majorer ses tarifs de 7 % par an, sauf les deux dernières années.

Les opérations liées aux noms de domaine (dépôt, transfert, renouvellement…) en .COM seront désormais facturées 6,86 dollars US contre 6,42 $ auparavant auprès des « registrars ». Pour le .NET, le prix passe de 3,85 $ à 4,23 $.
Attention, ce tarif ne correspond qu’à la redevance annuelle due par les bureaux d’enregistrements auprès de Verisign. Or, la tarification des noms de domaine ne dépend pas principalement du prix d’achat mais des services associés (support téléphonique gratuit, redirection email / web, extranet, hébergement…). Cette hausse pourrait être répercutée chez des discounters.

1&1 vient ainsi d’annoncer qu’à « la suite à la hausse des prix imposée par certains registres, 1&1 révise globalement sa politique tarifaire et décide d’augmenter les frais d’enregistrement et de renouvellement de certains domaines ». L’occasion pour le prestataire d’augmenter ses tarifs en .FR ou .EU, extensions non impactées par la hausse de Verisign.
En octobre 2007, Gandi avait déjà prévenu « le maintien du prix Gandi en 2009 ne sera probablement pas possible ».

Tant que le dollar vaut si peu

En raison du cours du dollar par rapport à l’euro, ces hausses sont pour l’instant quasi indolores pour les prestataires européens. Un euro valait 0,82 dollars en 2000. Huit ans plus tard, un euro vaut 1,57 dollars. Les registrars de la zone euro sont quasiment plus sensibles aux fluctuations du dollar qu’aux augmentations intempestives de Verisign.

Avec cet accord auprès de l’Icann, Verisign a trouvé le moyen d’augmenter ses bénéfices facilement. L’augmentation de 41 centimes par .COM va lui rapporter 29 930 000 millions de dollars rien que sur le parc actuel de 73 millions de .COM.

Pour les utilisateurs, la hausse du prix d’achat pourrait avoir à moyen terme un impact conséquent chez leurs prestataires, surtout si le dollar s’y met. En 2006, un .COM valait 6 dollars. Verisign a droit à encore deux augmentations ce qui devrait porter le .COM à 7,85 $. Cela représenterait 30 % de hausse en quatre ans. Tout augmente !

Les titulaires de noms de domaine pourraient privilégier des dépôts sur plusieurs années aux tarifs actuels plutôt que de renouveler dans les mois à venir leurs noms à des tarifs annuels à la hausse.

Le prestataire Icann, MailClub a choisi de ne pas augmenter ses tarifs en .COM et .NET. Il continue de proposer des tarifs dégressifs pour l’enregistrement de noms de domaine sur plusieurs années (50 % de remise sur le prix d’un .COM enregistré sur 10 ans).