Google laisse le choix du parking aux annonceurs

Google permet désormais aux annonceurs de choisir si leurs publicités vont apparaitre sur des noms de domaine utilisant le système de parking (page de liens publicitaires). La fin d’un modèle ? Non, réponds Sedo dans sa newsletter où le site de courtage de noms de domaine analyse la décision de Google.

Sedo explique que jusqu’à présent, les annonceurs, s’ils voulaient disparaître des pages parking, devaient renoncer à l’ensemble du réseau « Contenu » de Google AdSense. Sans le réseau « Contenu », impossible donc d’apparaître sur des sites qui ne correspondent pas à des moteurs de recherche.
Aujourd’hui, il est possible de souscrire au réseau « Contenu », mais en en excluant les pages parking, ainsi que les forums, les pages d’erreur, les sites de partage d’image ou de video, les réseaux sociaux…

Où certains voient dans cette décision une mauvaise nouvelle : Google se « désolidariserait » du parking de domaines, les revenus par clics s’effondreraient… Sedo pense qu’il s’agit peut-être d’une des meilleures chances de l’industrie du parking de s’établir sur le long terme.

Le parking génère d’excellents taux de conversion

Explications. « En jouant le jeu de la transparence avec les annonceurs, Google permettra en effet de détruire le mythe qui lie les pages parking à la fraude au clic, mythe colporté notamment par quelques grands titres de presse. Surtout, le fait de pouvoir « isoler » le parking de domaines des autres revenus AdSense devrait permettre de mettre en évidence l’un de ses atouts majeurs : le parking génère d’excellents taux de conversion. Plusieurs études de cas publiées par Google arrivent à la conclusion que les internautes qui visitent un site marchand en provenance d’une page parquée sont plus susceptibles d’acheter un produit que ceux qui ont cliqué sur d’autres types de liens sponsorisés (voir par exemple les cas Efficient Frontier et Garden State Life). Un article du très sérieux New York Times décerne même la palme du « meilleur type de trafic pour les sites web » à la navigation directe« .

Sedo conclut : le grand défi du parking, c’est d’être compris par tous. Et nul doute que le fait de mettre le parking en avant ne pourra que se répercuter de manière positive à moyen terme.

Pour en savoir plus :
Lire nos articles sur Sedo