Faites vous un nom en .fr

Depuis le 20 juin 2006, les noms de domaines en .fr sont enfin ouverts à tout résident français de plus de 18 ans. L’AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération) promulgue quelques conseils pour réussir cette ouverture.

Dans un communiqué, l’AFNIC rappelle les intérêts du .fr pour les particuliers : personnaliser vos adresses de courrier électronique ou de site web / blog, bénéficier d’une adresse internet indépendante de votre fournisseur d’accès à internet (FAI)…

.fr de votre choix, mais…

L’AFNIC souligne que le futur titulaire de .fr doit s’assurer que le nom déposé ne porte pas atteinte aux droits d’une marque, d’une entreprise ou d’une personne et n’est pas attentatoire à l’ordre public, aux moeurs, à une religion ou une race.

Un nom de domaine correspond à un droit d’usage, en aucun cas à un titre de propriété. Si vous voulez rester titulaire de votre nom de domaine, vous devrez donc renouveler votre contrat (en général une fois par an, à la date anniversaire du dépôt). Le bureau d’enregistrement vous préviendra par avance de cette échéance.

Si votre nom de domaine n’est pas renouvelé à la date anniversaire, il redevient disponible pour la première personne, entreprise, association ou institution qui le déposera.

Attention au prix discount et aux pré-enregistrements

Depuis quelques semaines, certains bureaux d’enregistrement proposent de pré-réserver leurs noms de domaines en « .fr ». Dans le Journal du Net, Mathieu Weill en appelle à la vigilance des internautes : « nous n’encourageons pas la pré-réservation de ‘.fr’ car aucune demande ne sera acceptée avant le 20 juin. Les internautes doivent faire attention aux conditions de remboursement prévues par leur registrar dans le cas où ce dernier ne pourrait pas obtenir les noms convoités« .

De plus, de nombreuses offres discount ont fleuri sur le marché, parfois en dessous du prix d’achat ! La vente à perte est pourtant interdite en France.

Les bureaux d’enregistrement fixent librement leurs tarifs, en fonction des services qu’ils y associent.

L’internaute averti, regadera les prestations incluses dans l’offre de base du prestataire : redirections d’emails, répondeur, adresse email « catch-all », Redirection (URL, IP, DNS), gestion en ligne des domaines
en temps réel, support téléphonique et email gratuit…

Autant d’éléments indispensables au bon fonctionnement du nom de domaine, souvent facturés en option par les discounters, soit inexistants (support téléphonique gratuit).

Comme le précise l’Afnic, « les prix publics dépendent donc largement des prestations associées qui sont proposées aux consommateurs. On peut estimer que les premiers prix débutent aux environs d’une dizaine d’Euros par an« .

Rappel du lancement

L’ouverture du .fr aux particuliers débute par une phase spéciale de lancement.

– À partir du 20 juin 2006 : l’AFNIC accepte les demandes d’enregistrement uniquement pour les noms de domaine commençant par un chiffre (0 à 9) ou par les lettres A ou B.
– À partir du 21 juin 2006 : même ensemble, élargi aux noms de domaine commençant par les lettres comprises entre C et F.
– À partir du 22 juin 2006 : même ensemble, étendu aux noms de domaine commençant par les lettres comprises entre G et N.
– À partir du 23 juin 2006 : même ensemble, élargi aux noms de domaine commençant par les lettres comprises entre O et Z.
– À partir du 24 juin 2006 : la phase de lancement est terminée, les demandes d’enregistrement suivent la procédure habituelle, celle du premier arrivé premier servi (sans distinction de lettres, etc.) .

C’est la règle du « premier arrivé, premier servi » qui s’applique en matière de nom de domaine. Chaque formulaire de dépôt est horodaté par les serveurs de l’AFNIC afin d’éviter toute contestation.

Pour enregister un .fr auprès d’un prestataire accrédité, cliquez ici

Mots-clés :