Enregistrez votre nom de domaine avant de passer un casting !

L’usurpation de noms de domaine correspondant à celui d’une célébrité confirmée est depuis de nombreuses années entrée dans les mœurs de tout cybersquatteur qui se respecte. Aux Etats-Unis, le « celebrity squatting » s’est porté vers les nouvelles vedettes tels les candidats d’« American Idol ». Ce phénomène s’importe en France et touche désormais les candidats d’émission de télé-réalité ou les footeux en herbe !

Les apprentis stars d’« American Idol » se sont récemment faits usurper leurs .com par des petits malins qui ont misé quelques dollars sur leurs potentielles futures notoriétés.

Christophe, autant enregistré qu’Obispo, Bruel ou Pagny !

Les futures stars françaises feraient bien de prendre le soin d’enregistrer leurs noms de domaine avant de se faire « caster » à la « Star Ac » ou la « Nouvelle Star », car ce nouveau phénomène se pratique aussi dans l’hexagone.

Illustration avec le talentueux Christophe, finaliste de la « Nouvelle Star – 4ième édition » de M6. Plébiscité par le public, adoubé par la cantatrice et juré Marianne James sous le doux surnom de tortue, le jeune homme a vu son sobriquet se faire récemment enregistrer sous de multiples combinaisons : christophe-turtle.com, christopheturtle.com ou turtleattitude.com…

Depuis que son nom complet est connu du grand public, Christophe Willem a vu son patronyme se faire enregistrer en .fr, .eu, .com, .net, .info… Ces dépôts sont aussi bien le fruit de fans, de conseillers en tout genre, mais aussi de tiers a priori attirés par le succès du jeune chanteur.

60 % des bleuets français cybersquattés

Les noms de domaine, nouveaux indicateurs de la popularité naissante d’une star en herbe ?

Si ces enregistrements touchent les chanteurs, les jeunes sportifs y sont confrontés. Le nouveau bleu Franck Ribéry est à vendre sur franckribery.net, le tennisman gael-monfils.com également.

L’équipe de France espoirs de football a déjà quatorze de ses vingt-deux joueurs dont le nom est pris par des tiers ; FrancoisClerc.com, LassanaDiarra.com, MathieuFlamini.com, YoannGourcuff.com, RioMavuba.com, JeremyToulalan.com…

Espérons pour tous ces jeunes gens que leurs noms de domaine seront renouvelés pour de nombreuses années. Cela sera un signe de l’évolution positive de leur carrière !