Début de la sunrise espagnole mardi 6 septembre

Dans une semaine, les noms de domaine espagnols vont s’ouvrir progressivement à l’ensemble des sociétés européennes. L’extension .es, une des plus rigides d’Europe, va connaître une révolution qui s’accompagne d’une baisse de prix spectaculaire.

Auparavant, le .es était une extension fermée, chère, réservée aux sociétés locales avec un droit au nom fort, à justifier par une pléthore de documents. Le marché espagnol et ses 43 millions d’habitants restaient désespérément fermés aux sociétés françaises.

A partir du 6 septembre, les noms de domaine en .es vont vivre un boulversement. Une « sunrise period » va débuter pour les détenteurs de marques enregistrées à l’OHMI, OMPI ou OEPM, désignant l’Espagne. Cette période se clôturera le 21 Octobre. Les noms de domaine déposables doivent correspondre aux noms des marques.

Ouverture complète le 8 novembre 2005

A partir du 8 novembre, le .es s’ouvre à tous. Le nic espagnol nous a indiqué que si un contact administratif espagnol était recommandé, il n’était pas obligatoire.

Les tarifs du .es baissent également. D’ores et déjà, le MailClub propose les noms de domaine en .es à 89 € HT durant la « sunrise period », puis 55 € HT / an lors de l’ouverture complète, soit une baisse de 85 %.

Pour réserver en priorité vos noms de domaine en .es, rendez vous sur domaines.mailclub.fr

Pour toute information commerciale complémentaire, envoyer un email à domaines@mailclub.fr

.es, un futur grand européen ?

Un tiers de la population espagnole utilise régulièrement Internet. Si ce score est modéré, il est en forte progression. Par ailleurs, les lignes ADSL ont doublé en moins de 2 ans, avec 2 millions de connexions rapides (source Journal du Net).

De nombreuses sociétés françaises cherchaient à déposer un .es pour toucher le marché espagnol, zone de chalandise frontalière de la France. Les conditions intransigeantes du .es ont obligé ces dernières à se rabattre sur le .com.es, ouvert aux sociétés européennes. Ce phénomène était tel, qu’un tiers des extensions espagnoles était des extensions de 3ième niveau.

Cette ouverture va sûrement permettre à l’Espagne de franchir la barre symbolique des 100 000 noms de domaine enregistrés. Actuellement, l’Espagne est le 15ième pays de l’Union Européenne, derrière la Finlande ou la Pologne. Elle compte 90 fois moins de noms que le leader allemand .de.

Une rentrée sunrise

La « sunrise period » espagnole débute juste avant celle de la nouvelle extension européenne .eu. L’ouverture complète espagnole aura lieu dans le même mois que le .eu ! (Découvrez le site spécial .eu du MailClub, en cliquant ici).

Un calendrier chargé pour les spécialistes des noms de domaine qui jonglent entre les différentes périodes d’enregistrement prioritaire.

A peine celle du .jobs clôturée, on peut citer le .pk pakistanais ou le .tw taiwanais toujours en cours comme le .travel ou le .vn vietnamien.

Cependant, l’ouverture du .es est une opportunité à ne pas manquer pour l’ensemble des sociétés étrangères qui peuvent enfin investir le marché espagnol.

Pour plus d’informations :

Réserver vos .es sur domaines.mailclub.fr

Commander vos .eu, sur eu.mailclub.fr

A lire précédemment :

– Pakistan : Obtenez votre .pk avec une marque française – Publié le 10/08/2005, lire la suite.

– sTLD : Vos vacances en .travel – Publié le 4/08/2005, lire la suite.

– Taiwan : Made in .tw – Publié le 28/07/2005, lire la suite

– sTLD : Le .jobs est lancé – Publié le 28/06/2005, lire la suite.

– Espagne : Le .es s’ouvrira à tous en novembre – Publié le 10/06/2005, lire la suite.