De nouveaux .fr litigieux

Après KLTE Ltd, MailClub.info a découvert de nouveaux enregistrements de noms de domaine potentiellement litigieux en .fr. C’est un prestataire britannique, qui est cette fois incriminé. En tant que propriétaire ou via une société basée à Belize, plusieurs centaines de noms de domaine ont été déposés comme virginmusic.fr, waldisney.fr, weightwachers.fr, pegeot.fr, rynair.fr, hotmai.fr, adiddas.fr, addecco.fr, footloker.fr, waadoo.fr, laredute.fr, disneychanel.fr, playmobile.fr, caramai.fr, skyrok.fr, tiscalli.fr, goolgle.fr, dysneyland.fr, degrifftour.fr…

Le « registrar » Safenames a déposé de nombreux noms de domaine en son nom propre, puis a cessé ses enregistrements. C’est ensuite la société bélizienne Lantec Corporation qui a acheté des .fr, toujours via Safenames.

Euridile.fr

Parmi les noms de domaine, beaucoup de typosquatting donc, mais également du cybersquatting, dont un plus qu’inopportun : euridile.fr. Le registre national du commerce et des sociétés n’a pas déposé son .fr, ce que Lantec Corporation a fait le 28 juin dernier. Nos services ont pu vérifier cette information grâce à l’outil whois de l’Afnic, qui utilise la base en ligne que propose Euridile, mais sur son site en .com… Heureusement, euridile.fr n’est pas actif.

La majorité des autres noms de domaine renvoient vers des pages de parking de Sedo, plate forme d’achat et de vente de noms de domaine sur Internet.

Celebrity squatting

Avec les marques, de nombreux artistes essentiellement anglosaxons ont vu leurs .fr se faire prendre. Un beau casting regroupant : angelinajolie.fr, julioiglesias.fr, johnnydepp.fr, justintimberlake.fr, aaliyah.fr, alyssamilano.fr, christinaaguilera.fr, beyonce.fr, avrillavigne.fr, billycrawford.fr, elijahwood.fr, beckham.f…

Le .fr, une extension dangereuse ?

Ce nouveau cas va de nouveau donner du fil à retordre à l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération (Afnic). Suite aux révélations déjà exclusives de MailClub.info, le conseil d’administration de l’Afnic a décidé, le 20 juillet dernier, le blocage des 1200 noms de domaine de KLTE Ltd durant 3 mois (lire notre précédent article).

Après EuroDns, KLTE Limited, ces nouveaux dépôts manifestement abusifs doivent permettre à l’Afnic et à ses prestataires de mettre en place une réflexion commune afin de rendre le .fr plus sûr.

Avec ses trois grosses affaires, le .fr a comptabilisé plus de 6000 noms de domaine litigieux sur 380 000, soit 1,6 %.

Pour obtenir la liste des noms de domaine litigieux, envoyer un email à jf.poussard@mailclub.fr