ancien logo mailclub info

Cybersquatting de masse en .fr

Virginmegastor.fr, sckyrock.fr, jetours.fr, nouvellesfrontiers.fr, alocine.fr, decatelon.fr, cinemaspathe.fr… Tous ces noms de domaine litigieux ont été déposés par la même société parisienne Klte Limited, via le prestataire autrichien DIE WEBAGENTUR.AT.

Depuis le 11 mai 2004 et l’ouverture du .fr, plus de 1 000 noms de domaines auraient été enregistrés par cette société.

De nombreuses marques sont concernées. Parmi les cas les plus flagrants, on compte : oarnge.fr, cdiscounte.fr, playstion.fr, laoste.fr, naturedecouverte.fr, lequpe.fr, plaboy.fr, ft1.fr, lafoirefouille.fr, leprintemps.fr, voixdunord.fr, njr.fr, jouetsclub.fr, leroutard.fr, metefrance.fr, europsport.fr, redskin.fr, starswars.fr, staracdemy.fr, campanille.fr, bachlor.fr, bonjoure.fr, educationnational.fr, entrvue.fr, fance2.fr, femmeactuel.fr, footloocker.fr, gourvernement.fr, intermarcher.fr, lexpresse.fr…

Le précédent Eurodns

Que du beau monde donc ! Cette future affaire nous rappelle le précédent EuroDns, dont l’Afnic bloque toujours l’ensemble des 4500 noms de domaines. Devant des cas de cybersquatting similaires, l’association en charge du .fr avait décidé « de continuer à faire respecter les principes de sa charte en maintenant le blocage des noms de domaine de Monsieur Laurent Nunenthal sine die, en attendant :
– soit qu’une décision judiciaire soit rendue,
– soit que l’AFNIC ne constate plus ni plaintes, ni mises en demeure, ni dossiers de transmission pendant une période de trente jours consécutifs.
»

Que va faire l’Afnic ?

L’Afnic va-t-elle décider de bloquer également l’ensemble des noms de domaine de Klte Limited ou va-t-elle laisser les propriétaires des droits antérieurs utiliser les Parl et autres recours juridiques ?

Pour l’instant, l’Afnic n’a pas de position officielle.

Le blocage des noms d’EuroDns avait permis au centre d’arbitrage et de médiation de l’OMPI de traiter « seulement » six cas de cybersquatting en .fr.

Depuis l’abandon du droit au nom, le .fr n’est décidément plus la zone la plus sûre du monde. Rappelons que le .fr n’est toujours pas ouvert aux particuliers français. Les sociétés ou autres détenteurs de marques devraient profiter de cette période pour se protéger en .fr.

Pour obtenir la liste des noms de domaine litigieux, envoyez un email à jf.poussard@mailclub.fr.
Pour vérifier la disponibilité de votre nom de domaine en .fr, rendez-vous sur http://domaines.mailclub.fr/