Cybersquatting à la chaîne

Canal + vient de récupérer devant le Centre d’Arbitrage et de Médiation de l’OMPI le nom de domaine « canalplus.com », cybersquatté jusqu’à présent par un particulier Coréen. C’est l’occasion de constater que la gestion des noms de domaine des principales chaînes de télévision (TF1, France 2, France 3, Canal +, Arte, M6) est assez disparate.

Un constat inquiétant

Canal Plus vient de récupérer pour la deuxième fois canalplus.com ! Si la chaîne cryptée avait déjà obtenu le transfert du nom de domaine à son profit lors d’une décision OMPI en 2002, un problème d’enregistrement a permis à un coréen de réserver le nom de domaine. Fin 2006, la chaine récupère enfin son .com.

Une rapide étude révèle qu’à l’exception de TF1, aucune de ces chaînes n’est titulaire de son nom de domaine en .com.

France Télévision est victime de pornsquatting depuis l’enregistrement de france2.com et france3.com par un particulier Coréen. En procès depuis 2001 avec le cybersquatteur, la société peine à récupérer ses deux noms de domaine.

A l’origine de cette mésaventure, un simple oubli de paiement de l’hébergeur qui n’a pas renouvelé les noms de domaine. Cet oubli de quelques euros coûte aujourd’hui très cher à France Télévision en termes d’image et de notoriété…
A noter que même si France Télévision n’a pas ses .com, elle est tout de même typosquatté sur cette extension avec des enregistrements litigieux du type : frrance2.com, ou frnace2.com !

Les autres chaines hertziennes ne sont pas épargnées.
M6.com, enregistré par un particulier espagnol, est mis aux enchères sur Sédo à 25 000 €. Arte.com, détenu par un particulier américain, pointe sur une galerie photos…

Une riposte en demi-teinte

Face à ces détournements, on aurait pu croire que les intéressés renforceraient leur protection, notamment en sécurisant leurs noms de domaine dans l’extension dédiée à leur secteur d’activité (.TV).

Après vérification, seulement 3 chaînes sur 6 sont titulaires de leurs .TV.

En cumulant une protection en .com et .tv, TF1 fait figure de bon élève.

M6 et Arte ont réagis et sont également titulaires de leur .TV.

En revanche, Canal + et France Télévision ne sont pas maître de leur image sur cette extension.

France2.tv et france3.tv pointent actuellement vers des liens commerciaux. Toutefois, le registre du .tv indique que ces noms « premiums » seront mis en vente courant 2007.

Pour en savoir plus :

– Lire la décision canalplus.com

– Enregistrez vos .tv en cliquant ici.