Converse récupère son .FR

Prémonition ? Il y a un peu moins d’un mois, nous annoncions les noms de domaine de grandes marques encore enregistrées par l’entité Eurotastic / Eurorasric Limited. Nous citions entre autre le cas de converse.fr. Depuis, une décision UDRP de l’OMPI vient de transmettre le nom de domaine à la célèbre société américaine.

L’expert en charge du litige a constaté que la firme dispose de dépôts de marques, de noms de domaine (.COM, .CO.UK…). Le terme Converse est également l’élément essentiel et distinctif de sa dénomination sociale et de son nom commercial.

Par ailleurs, le nom litigieux correspond à un site parking redirigeant l’internaute vers d’autres sites commercialisant des chaussures, CONVERSE ou de marques autres, par exemple le site www.spartoo.com et il est constant que l’exploitation d’un site parking permet une rémunération de l’exploitant à chaque fois qu’un internaute se redirige vers un site commercial lié. Cette pratique, selon l’Expert, consiste à attirer délibérément à des fins lucratives des internautes sur un site web suscitant une confusion avec le Requérant, tant en ce qui concerne la source que l’affiliation.

Rajoutez à cela que « le Défendeur, qui n’a pas cru opportun de s’expliquer dans la présente procédure, est coutumier du fait et s’est déjà vu contraint de restituer des noms de domaines enregistrés et utilisés en violation de droits de tiers (Carrefour et Carrefour Hypermarchés contre Eurotastic Limited, Litige OMPI No. DFR2005-0011; Compagnie Générale des Etablissements Michelin- Michelin et Cie contre Eurotastic Limited, Litige OMPI No. DFR2005-0013 ; Anil c. Eurotastic ou Eurorasric Ltd et Lantec Corporation, Litige OMPI No. DFR2005-0015) ».

Pas de doute, les ayants-droits ont des arguments pour récupérer les noms pris par ce défendeur !

Pour en savoir plus :
Lire nos articles sur Eurotastic / Eurorasric Limited