.CA, nouveau riche

Le Canada a enregistré son premier million de noms de domaine courant avril. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, le second marché des .CA a battu coup sur coup des ventes au montant inégalé pour l’extension canadienne. emplois.CA, vendu pour 52 600 dollars détrône le précédent record de banks.ca (41 000 $), qui datait du 25 mars 2008. Le chiffre aura tenu à peine un mois.

Emplois.CA sûrement employé

Emplois.CA va bénéficier du trafic lié au nom de domaine Emplois.gc.ca, site d’emploi de la fonction publique du Canada. Si l’on fait un parallèle avec la France, c’est comme imaginer que quelqu’un utilise travail.FR alors que travail.gouv.fr est le site du ministère du travail. L’hypothèse s’arrête là, travail.FR fait partie de la liste de l’AFNIC des termes fondamentaux interdits et donc non réservables.

Le voisin canadien

Si l’on continue le rapprochement entre la France et le Canada, on notera que les français ont devancé de trois mois le Canada pour le franchissement du premier million de noms de domaine. Les deux extensions ont une charte de nommage plutôt restrictive réservée aux sociétés ou particuliers de leurs pays.

Pour l’anecdote, c’est Brent Krause, de Calgary, en Alberta, qui a enregistré le millionième nom de domaine .CA. Elle a déposé krauslaw.ca pour promouvoir les services de son cabinet privé d’avocat sur le Web.

Dans son communiqué de presse, l’ACEI rappelle que « le .CA a été créé en 1987 par un groupe de bénévoles de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC); il a été transféré à l’ACEI en 2000. C’est en 1988 qu’a été enregistré le premier .CA, upei.ca, par l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard. Depuis sa création, l’utilisation du nom de domaine .CA a connu une hausse de plus de 20 % par année. Cette croissance est remarquable quand on considère que le domaine point-ca est réservé exclusivement aux Canadiens ».

Paul Twomey, président et chef de la direction de l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN), l’organisme qui régit les domaines Internet à l’échelle mondiale, a commenté cette nouvelle extension millionnaire. « L‘enregistrement de plus d’un million de noms de domaine .CA témoigne du travail exceptionnel réalisé par l’ACEI. Au nom de l’ensemble de la collectivité de l’ICANN, vous avez toutes nos félicitations ». Gentil témoignage pour une extension qui a le vent en poupe.

Pour en savoir plus :
Lire nos articles sur le Canada
Lire nos articles sur le second marché