Abandon du droit au nom en Slovénie

A partir du 4 Avril 2005, la Slovénie supprimera le droit au nom qui prévalait auparavant pour enregistrer un nom de domaine en .si.

Actuellement, seules les sociétés implantées en terre slovène ou disposant d’une marque enregistrée désignant la Slovénie peuvent postuler à un unique nom de domaine correspondant au nom de l’entité.

“Premier arrive, premier servi”

Après le 4 avril, il n’y aura plus de restrictions dans le choix du nom de domaine. Ils seront accordés sur la base du “premier arrivé, premier servi”.

Cette évolution des règles de nommage ressemblent à celle du 11 Mai 2004 pour le .fr français. La seule différence avec les règles slovènes est dans la restriction de 20 noms de domaine attribués par propriétaire.

Résolution de litiges

Le nic slovène Arnes pense qu’avec “la perte du droit au nom, il risque d’avoir plus de litiges en matière de noms de domaine”.
Il a donc devellopé “avec l’université de droit de Ljubljana un système de résolution alternative de litige”, baptise ARDS, calqué sur les UDRP de l’OMPI.

“Pour lancer une procedure ADR, trois conditions doivent être réunies :
– Le nom de domaine est identique ou proche d’une marque
– Le propriétaire du nom n’a auncun droit sur le nom de domaine
– Le nom de domaine a été enregistré de mauvaise foi”
.

Comme la charte de l’Afnic, Arnes precise “qu’il ne vérifiera pas la légitimité des propriétaires des noms de domaine, qui sont les seuls responsables”.

La registry slovène profite de l’assouplissement de ces règles pour passer à un sytème de registrar. Ces bureaux d’enregistrements officiels ne pourront être que slovènes.

Pas d’ouverture pour les sociétés étrangères

L’assouplissement des règles d’enregistrement slovènes a entrainé des rumeurs d’ouverture aux sociétés étrangères. Urska Bohte, member de l’Arnes, les dément. Elle confirme bien que “les enregistrements de noms de domaine en .si ne seront pas ouvert aux entités étrangères. Seules les entités slovène sont encore autorisées à avoir un .si”.

La Slovénie compte actuellement 22 400 noms de domaine, ce qui la place 20ième dans le classement de l’Union européenne. Pour verifier la disponibilité de votre nom de domaine en .si, cliquez ici.