A force d’attendre…

Plus de 10 ans après le dépôt de theeconomist.com, le journal The Economist frappe à la porte de l’OMPI pour réclamer son nom de domaine. Trop tardivement ?

Tout débute e le 1er novembre 1996 (autrement dit une éternité à l’échelle des noms de domaine) lorsque la société américaine TE Internet Services enregistre le nom de domaine theeconomist.com pour y consacrer une vitrine en hommage à Alan Greenspan « l’homme le plus puissant du monde » selon le site en question.

Pendant ce temps, de l’autre côté de l’atlantique le journal économique britannique « The Economist » poursuit son développement et entend bien devenir, pourquoi pas, le journal le plus puissant du monde. Mais partir à la conquête de l’ouest chaussé d’un simple .us le laisse bien démuni.

Mauvaise foi ?

The Economist engage donc une procédure UDRP auprès de l’OMPI le 09 novembre 2007… Soit 11 ans après l’enregistrement du nom de domaine litigieux. En huit ans de carrière, le panéliste saisi de l’affaire n’avait jamais connu un cas similaire !

Le journal perdra finalement son action (non pas sur le terrain de la prescription, qui n’existe pas dans le monde extra judiciaire des noms de domaine) mais pour défaut de preuve de la mauvaise foi du déposant lors du dépôt du nom de domaine.


Pour en savoir plus
:
Lire la décision complète