800 000 .eu enregistrés en cinq heures

A 16H30, l’Eurid avait enregisté plus de 800 000 nouveaux noms de domaine en .eu, depuis l’ouverture à tous débutée ce vendredi 7 avril, à 11 H. Un beau succès, le modèle économique de l’Eurid reposant sur sur un million de noms de domaine enregistrés sur un an. Ce chiffre pourrait être atteint dès ce week-end. Seule ombre au tableau, le site www.whois.eu reste pour l’instant inaccessible.

Un palmarès modifié

Si le quatuor des pays demandeurs lors de la « sunrise period » était constitué de l’Allemagne, des Pays-Bas, du Royaume Uni et de la France, l’ouverture à tous a changé la donne.

En tête, le Royaume-Uni (215 000 noms), l’Allemagne (180 000), les Pays-Bas (117 000) ont suivi le rythme, au contraire de la France, avec juste 32 000 .eu enregistrés.

La France rétrograde à la sixième place

A noter, l’incroyable percée de Chypre (70 000 .eu) peut-être due aux dépôts massifs des registrars américains à travers une société chypriote.
Dans ce palmares des demandes, la Suède (56 000 .eu) est suivie de la France, la Belgique (27 000), l’Italie (25 000), l’Autriche (18 000), la Pologne et l’Espagne (14 000)…

346 000 applications « sunrise »

346 000 demandes avaient été soumises lors de la période « sunrise » pour 245 000 noms de domaine distincts. Pour l’instant, 68 000 ont été étudiés par l’agent de validation.

Rappelons que les noms de domaine dont le statut étaient expirés ou rejetés durant la phase de « sunrise » ne sont pas étudiés par l’Eurid pour le moment. Ils le seront uniquement dans les semaines à venir.

Pour en savoir plus :

Enregistrer votre .eu, en cliquant ici

Lire notre article : Attention aux fausses offres de .eu

Lire notre article : L’EURid rallonge le délai d’activation des .eu

Lire notre article : Les « registrars » américains à l’assaut du .eu