L’Icann a son nouveau patron

Le sommet de l’Icann à Sydney s’est conclu par la nomination de Rod Beckstrom comme nouveau patron de l’autorité mondiale en charge des noms de domaine. De nationalité américaine, il aura de nombreux chantiers à mener comme la prochaine libéralisation des extensions initiée par son prédécesseur.

La gouvernance de l’australien Paul Twomey aura durée six ans avec comme point d’orgue la réunion Icann à Paris où il annonça l’ouverture des extensions. Un an après, il quitte donc ses fonctions au profit de Rod Beckstrom, choisi par le board de l’ICANN.

Ancien de la cybersécurité

Beckstrom est l’ancien directeur de U.S. National Cybersecurity Center (NCSC). Peter Dengate Thrush, le président de l’Icann, s’est déclaré enthousiaste. « En plus de son expertise dans la cybersécurité, il a été un très bon chef d’une entreprise d’envergure mondiale, a déjà bien travaillé avec des ONG, et est en plus un auteur à succès« .

Le choix d’un américain pour conduire l’Icann a des répercussions politiques. Le contrat lien l’Icann au gouvernement américain s’arrête fin septembre 2009 et la Commission Européenne milite pour une gouvernance mondiale. Opter pour un dirigeant made in USA semble indiquer que les États-Unis ne veulent pas lâcher la gestion des noms de domaine. A suivre.

Pour en savoir plus :
Lire nos articles sur l’Icann