Les bonnes pratiques pour un transfert de nom de domaine réussi.

Nous avons pu le constater ces derniers jours, transférer le nom de domaine principal d’une société n’est pas aisé ni exempt de tout risque. Par nom de domaine principal, nous entendons le nom de domaine sur lequel sont gérés les boites e-mails ou le site (marchand ou non) de votre entreprise par exemple.

Voici quelques conseils que nous pourrions vous prodiguer afin que vous n’ayez pas à subir ce genre de mésaventures.

Préparation du transfert

Plusieurs étapes administratives et techniques sont à réaliser en amont, nous ne vous indiquerons ici que les grandes lignes.

Administrativement :

  • Déblocage du nom de domaine (dans le cas des .com par exemple)
  • Récupération du code d’autorisation (dans le cas des .com par exemple)
  • Vérification de l’adresses e-mail du contact administratif (certains registres envoient la demande de transfert sur l’adresse e-mail du titulaire)

Techniquement :

  • Récupération du fichier de zone (dans le cadre d’un changement de DNS)
  • Baisser les TTL afin de pouvoir limiter les délais de propagation en cas de problème suite au transfert (600 secondes par exemple)

Comment être sûr de pas avoir de problème ?

La solution idéale consiste à faire modifier les serveurs DNS auprès de l’ancien registrar afin de faire figurer les nouveaux serveurs.

La zone installée sur les nouveaux serveurs étant identique à la zone présente sur les serveurs DNS actuels, il ne peut y avoir de coupures de services.

Cette solution doit être préconisée et coordonnée par votre nouveau registrar.

Le transfert

Une fois seulement que vous êtes certains que l’ancien registrar ne pourra pas influer sur la zone DNS du nom de domaine (en le désinstallant par exemple alors que la propagation n’est pas finalisée), vous allez pouvoir lancer le transfert du domaine.

Une fois ce transfert finalisé et les tests effectués, les TTL peuvent être remontés afin de ne pas charger inutilement les serveurs.

A qui s’adresser pour un transfert réussi ?

Le choix de votre registrar ou Conseil en Nommage Internet est important. Plus vous ferez appel à des registrars spécialisés dans le conseil aux entreprises, avec des équipes dédiées gérant vos portefeuilles de domaines, moins vous serez susceptibles de vous retrouver avec un domaine inactif suite à un transfert.

Le chargé de clientèle qui vous suit et gère vos domaines, est en mesure de s’occuper intégralement de toutes ces opérations qui peuvent s’avérer complexes.

Ce dernier s’assurera que le nom de domaine à transférer n’expire pas dans deux jours, ou bien que le titulaire correspond à votre demande.

Il effectuera également une double vérification (administrative et technique) afin que vous soyez assuré de ne pas rencontrer de problèmes lors du transfert.