E-Pharmacies : Attention danger !

Depuis l’autorisation du 12 juillet 2013 de vendre en ligne des médicaments, plusieurs e-pharmacies hébergées en Russie pour la plupart, ont été détectées par l’Ordre national des pharmaciens. Les sites, particulièrement bien ficelés, proposent aux consommateurs français des produits potentiellement dangereux pour la santé.

Si vous avez décidé de délaisser votre officine du coin au profit des offres alléchantes du web, vous feriez bien d’y regarder à deux fois avant de repartir avec votre boite de vitamines C (ou autre stimulant …).

SITES MIROIR

Les sites vendant illégalement des médicaments sont monnaie courante sur la toile. Ce qui alerte dans le cas présent c’est que tous les sites litigieux avaient l’air de sites officiels « français » (logos tricolores, rédaction du contenu en français …). Tout était mis en œuvre pour rassurer le consommateur. Les noms de domaine utilisés pour monter les sites avaient été récupérés par une société Russe qui avait réussi à mettre la main sur de « vrais » noms de domaine enregistrés à l’époque par des pharmacies françaises. Celles-ci n’avaient pas jugé bon de réabonner leurs noms de domaine … bien à tort.

Si vous suivez nos articles sur mailclub.info vous n’apprendrez rien si je vous dis que la Russie est particulièrement active sur les actes de malveillance sur internet. Cybersquatting, typosquatting, phising, … la liste est longue et pour certains détenteurs de marques, le combat semble sans fin.

NEW TLD / .PHARMA / ORDRE.PHARMACIEN.FR

Cependant, avec l’arrivée des nouvelles extensions (via le programme NewTLD de l’Icann) ou tout simplement via des espaces de nommage dédiés, des pistes d’amélioration se profilent et les raisons d’espérer demeurent.

Par exemple, Le Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens tient à jour une liste des sites internet des officines de pharmacie autorisés par les Agences régionales de santé. La liste officielle est disponible sur http://www.ordre.pharmacien.fr/ecommerce/search

En parallèle, la NABP (National Association of Boards of Pharmacy) travaille actuellement sur le lancement de l’extension .pharmacy dont l’objectif est de proposer des pharmacies en ligne sécurisées.

Selon la NABP, plus de 95% des sites qui vendent des médicaments en ligne ne respectent pas les législations en vigueur. Le marché des médicaments contrefaits vendus en ligne (via plus de 40 000 sites internet identifiés) est estimé à 75 milliards de dollars par an.

Le pharmacien du coin de la rue semble avoir encore de beaux jours devant lui.

Quant à vous, avez-vous toujours envie d’acheter vos médicaments en ligne ?

——————————————————————————————-

Article écrit par Benjamin Vitasse

Benjamin est responsable grands comptes au sein du Mailclub Titulaire d’un Master II de droit des créations immatérielles et nouvelles technologies, il maitrise aussi bien les enjeux juridiques, marketing que techniques liés aux problématiques des noms de domaine.

Depuis plus de 5 ans Benjamin conseille les responsables des noms de domaine des plus grandes sociétés françaises dans leur stratégie mondiale de nommage et élabore avec eux leur charte de nommage afin de délimiter leur périmètre d’identité sur Internet.

Il est joignable au +33 1 80 82 82 64 ou par mail à b.vitasse@mailclub.fr pour tout renseignement sur les services proposés par son département.

Protection de vos marques sur l’ensemble des extensions
Une large gamme de surveillances avec analyse