.QA: Interruption des services

Le registre qatari a été hacké dans la nuit du 19 octobre 2013. En effet, suite à cette attaque, plusieurs sites ont été rayés du paysage internet, tels que vodafone.qa, google.com.qa, facebook.qa….

Toutes les opérations (enregistrement, transfert, renouvellement) sur les noms de domaine en .QA sont donc momentanément interrompues et ce jusqu’à nouvel ordre.

Le registre n’a pas officiellement communiqué sur son site mais nos fournisseurs
nous ont confirmé que toutes les opérations sont temporairement stoppées jusqu’à ce que le registre puisse vérifier si leurs systèmes sont encore compromis ou non.

Pour rappel, les hackers peuvent être définis comme les pirates de l’Internet. Ils utilisent les technologies de communications pour s’introduire dans des systèmes protégés dans un but malveillant. L’objectif primaire est la notoriété mais certains ont des desseins de destruction ou de récupération de données confidentielles.

Dans ce cas présent, les hackers se définissent comme la « Syrian Electronic Army ». Réputés pour leur soutien à Bashar Al Assad, ils viennent de frapper fort en compromettant plusieurs sites prestigieux qatari. Un message est en effet laissé sur la page hackée avec une image représentant le président Bashar Al Assad, à côté de leur logo.

Le Mailclub ne manquera pas de revenir vers vous dès que les opérations sur les noms de domaine redeviendront possibles. Pour toute information complémentaire, veuillez contacter votre chargé(e) de clientèle au Mailclub ou notre service commercial.

——————————————————————————————-
Article rédigé par Delphine Loupias

Delphine est chargée de clientèle au sein du département noms de domaine du Mailclub.

Depuis plus de 7 ans Delphine conseille les responsables des noms de domaine des plus grandes sociétés françaises dans leur stratégie mondiale de nommage et élabore avec eux leur charte de nommage afin de délimiter leur périmètre d’identité sur Internet.

Elle est joignable au +33 4 88 66 22 47 ou par mail à d.loupias@mailclub.fr.