les membres du bureau ICANN en Afrique

Ouverture officielle d’un bureau ICANN au Kenya

Le 24 mai 2016, l’ICANN a célébré l’ouverture officielle de son premier bureau en Afrique, basé  à Nairobi, Kenya.

Les 18 dernières années ont permis d’introduire et de développer l’Internet dans toute l’Afrique. Depuis 2012, l’ICANN reconnait les progrès et les efforts menés par des pionniers africains comme Nii Quaynor pour préparer l’entrée de l’Afrique dans l’ère numérique. Cette collaboration entre les membres de l’ICANN et le continent africain a joué un rôle déterminant dans la mise en œuvre ce projet.

Quel est l’intérêt de la présence de l’ICANN sur le continent africain ? En étant sur le terrain, l’ICANN comprendra mieux les problématiques que rencontre l’Afrique en matière d’Internet et pourra être meilleur conseiller auprès de la Global Stakeholder Engagement Team d’Afrique, initiatrice du projet, qui se focalise sur deux axes principaux : le développement de l’engagement institutionnel et le renforcement de l’écosystème Internet en Afrique.

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] L’ouverture officielle d’un bureau ICANN au Kenya en mai 2016 a-t-il été le déclencheur pour de nombreux registres africains pour revoir leur fonctionnement ? Depuis quelques mois, on observe des prises de décisions drastiques de la part des registres africains pour reprendre en main la gestion de leur ccTLD. […]

Les commentaires sont fermés.