Ouverture du .NG au Nigeria

L’actualité africaine des noms de domaine est dense en ce moment, avec le Mali qui a décidé d’offrir ses noms de domaine (nou reviendrons dans quelques jours sur cette info dans ces colonnes), et aujourd’hui l’ouverture à tous du .NG au Nigeria.

Le .com.ng, était jusqu’à présent l’extension majeure de ce pays (aux côtés des .net.ng, .org.ng, ….), et était déjà ouvert à tous. Le pays suit donc une tendance lourde du monde des noms de domaine en ouvrant en parallèle son extension de premier niveau .ng.

De nombreux pays avaient opté, au début de l’internet, pour une structure combinant leur extension pays (.NG, .ES, .UK, ….) avec la nomenclature classique des gTLDs (.com pour les sites commerciaux, .net pour les sites liés aux réseaux et .org pour les associations). Cette option avait donné naissance à des .com.es, des .co.uk et donc des .com.ng. D’autre pays avaient choisi dès l’origine de simplifier leurs domaines en n’utilisant que leur code pays. C’était le cas par exemple de l’Italie (.it) ou de la Belgique (.be), qui ne sont jamais passé par l’étape .com.it ou .net.be.

Cette option est aujourd’hui dominante et dans le sens de l’histoire, qui veut que l’on évite toute complexité inutile aux adresses URL, dans un monde où un domaine en .com ne signifie plus qu’il s’agit d’un site commercial. Elle va aussi dans le sens des intérêts financiers des registres, qui voient en l’ouverture de ces extensions de premier niveau une source non négligeable de nouvelles ventes.

Le .ng ouvre donc ses portes aujourd’hui, et devient une nouvelle extension commercialisée par le Mailclub. N’hésitez pas à contacter votre chargé de clientèle pour toute information à ce sujet.

Attention : pas de période sunrise pour cette ouverture, qui se fait sur la base du 1er arrivé, 1er (et seul) servi. Attention donc à vos marques !