Objectif 200 000 .AE

Les Émirats arabes unis viennent de lancer une large campagne de publicité pour promouvoir ses noms de domaine nationaux en .AE. L’objectif est d’enregistrer 200 000 nouveaux domaines d’ici 2010. Un dessein atteignable pour une extension ouverte à tous.

Sept émirats (dont le célèbre Dubaï et la capitale Abou Dabi) constituent l’état fédéral des Émirats arabes unis. Pétrole, gaz, tourisme de luxe, font l’économie d’un pays qui fascine. L’État mise également sur les nouvelles technologies et cherche à étendre le rayonnement de son extension nationale.

La TRA (« Telecommunication regulatory authority ») dont dépend le registre (.aeDA, soit « .ae domain administrator ») vient d’initier une grande campagne publicitaire dans ce sens. Elle précise que cette promotion comprend de nombreuses publicités dans les principaux journaux nationaux anglais et arabes, des spots radios, des campagnes e-mails, des panneaux publicitaires, des bandeaux sur les sites du registre et de la TRA…

Google référence 9 millions de pages en .AE. L’extension des Émirats arabes unis est ouverte à tous, sans nécessité de présence locale ou de droit au nom. Un vrai .COM, sans l’automatisation, ni la popularité pour l’instant.

L’extension connait quelques litiges. Le centre d’arbitrage et de médiation de l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) a tranché des conflits sur des marques comme loreal.ae, yahoo.ae, ebay.ae ou sonyericsson.ae.

Le .AE n’est donc pas à prendre à la légère dans la mise en place d’une stratégie de nommage internationale.

Pour en savoir plus :
Enregistrez vos .AE