Nouveau pays cherche jolie extension

Le résultat du référendum qui s’est tenu du 9 au 15 janvier au Sud Soudan ont été publiés ce soir, et sans surprise une écrasante majorité a opté pour la sécession d’avec la partie nord du pays. Ce vote était un élément de l’accord de paix qui avait mis fin en 2005 à plus de deux décennies de guerre civile meurtrière entre le Nord, principalement musulman et arabe, et le Sud, principalement chrétien et noir.

Conséquence directe, quoi qu’anecdotique, de la naissance prochaine de ce nouveau pays : la création d’une nouvelle extension internet. Si les précédentes créations de pays s’étaient déroulées sans poser trop de problème en termes de nommage internet, et de choix de l’extension, celle-ci risque d’être un peu plus complexe à choisir. Si le pays choisit de s’appeler Southern Sudan, il lui faudra faire preuve d’imagination, le .SS n’étant pas du meilleur goût.

Tous ceux qui inventent des arguments pour commercialiser des ccTLDs en s’appuyant sur la signification de leurs deux lettres (.TV pour les sites de télévision, .FM pour la radio ou .SO pour… le Sud-Ouest (sic) ) auront davantage de mal à lancer des campagnes marketing autour du .SS.

Cette extrême ne sera sans doute pas nécessaire, car de nombreux autres noms sont envisagés pour ce nouveau pays, qui voudra au final sans doute couper tout lien avec son frère ennemi du nord, et effacer toute trace soudanaise dans sa nouvelle identité. On évitera ainsi le .SS… OUF, même si les producteurs de saucissons secs seront déçus.