Israël : ouverture générale aux caractères hébreux

C’est au lendemain de Noël que le registre israélien a décidé d’ouvrir à tous l’enregistrement de noms de domaine en caractères hébraïques sous son extension nationale latine.

Retour sur cette ouverture…

Nous vous avions informé il y a quelques mois de l’ouverture des sous domaines latins du .IL (co.il, net.il,…) aux caractères hébreux, une des deux langues officielles du pays.

Après le déroulement d’une phase de Sunrise réservée indifféremment aux titulaires de marques, aux sociétés locales et fournisseurs d’accès à Internet dits « ISP » (locaux ou étrangers mais accrédités par les autorités locales), le registre ouvrira, à partir du 26 décembre prochain, les enregistrements à tout intéressé selon le principe du « premier arrivé, premier servi ».

Cette ouverture fait suite à la tenue d’un système relativement singulier dit « reconsideration process » (du 21 novembre au 4 décembre 2010) permettant aux demandeurs ayant vu leurs demandes rejetées par le registre, ainsi qu’à l’inverse aux personnes estimant que l’acceptation d’un nom de domaine viole les droits d’un tiers, de prétendre à une réévaluation de la décision prise par le registre.

Équivalent sous l’extension hébraïque

L’enregistrement d’un nom de domaine en hébreu permettra une fois l’extension nationale en hébreu approuvée par l’ICANN et implémentée, d’obtenir automatiquement l’équivalent des noms de domaine latins et hébraïques sous ce nouveau ccTLD.

Le Mailclub pourra vous porter conseil et se charger des démarches nécessaires à l’enregistrement.

* Illustration issue du registre israélien.