réserver nom de domaine .XXX

.XXX : Interview de Russell King, DG d’ICM Registry

Profitant du sommet régional de l’ICANN à Munich, nous avons rencontré ICM registry, registre en charge de la toute nouvelle extension dédiée à l’industrie adulte .XXX. Russel King, directeur général d’ICM Registry a répondu à nos questions et ainsi permis d’éclaircir certains flous liés à l’enregistrement de noms de domaine, en amont de la publication de la charte de nommage.

Mailclub.info : Cher Russell, le lancement de votre extension se concrétise désormais, on annonce un lancement pour fin aout 2011, avez-vous des précisions à nous donner ?

Russell King : Oui nous disposons désormais d’une meilleure visibilité et sommes heureux de pouvoir vous donner une idée plus arrêtée des dates de lancement.

Vous pouvez vous attendre à ce que les périodes de Sunrise A et B débutent début septembre. Nous ne pouvons vous donner pour l’instant de date exacte. Cette Sunrise (A et B) durera 30 jours.

S’ensuivra un « break » de deux semaines environ. Ainsi la période de « Landrush » devrait avoir lui en novembre et devrait durer approximativement deux semaines.

Enfin, l’ouverture générale aura lieu début décembre.

Mailclub.info : Merci de ces précisions ! La Sunrise A sera réservée aux demandes d’enregistrements actifs correspondant à une marque ou un nom de domaine enregistré, alors que la Sunrise B sera dédiée aux titulaires de marques, extérieurs au secteur de l’industrie pour adulte et souhaitant protéger leurs marques, c’est bien cela ?

Russell King : Oui tout a fait. Les titulaires d’une marque en Sunrise A et B devront disposer d’une marque enregistrée antérieurement à la demande d’enregistrement du nom, alors que les titulaires d’un nom de domaine (Sunrise A) devront avoir enregistré leurs noms de domaine avant le 1er février 2010.

Mailclub.info : En cas de demandes identiques reçues en Sunrsie A et portant sur un même nom de domaine, il y aura une attribution à l’issue d’enchères. Cependant, s’il y a réception d’une demande en Sunrise A et d’une autre demande identique en Sunrise B, comment cela se passera t il ?

Russell King : Dans ce cas, la demande effectuée en Sunrise A obtiendra par priorité le nom de domaine. Nous sommes conscients de la nécessaire protection des droits de propriété intellectuelle détenus par les personnes physiques ou morales non membre de l’industrie adulte. Pour cette raison, nous avons mis en place un système de protection via les enregistrements défensifs mais également un système de gestion de plainte permettant aux titulaires de marques, une fois l’extension lancée, d’agir contre les abus.

Les demandeurs en Sunrise A devront justifier d’un droit de marque ou d’un nom de domaine déjà enregistré, et sont donc supposés ne pas violer de droits tiers.

Mailclub.info : Le nom de domaine demandé en Sunrise B sera inactif, n’est ce pas ?

Russell King : Oui. Les demandeurs ne seront pas ici des membres de l’industrie. Notre extension étant réservée aux personnes souhaitant publier un contenu à caractère « adulte » , il est logique que les enregistrements demandés par des personnes étrangères à ce secteur ne puissent activer le nom de domaine. Le nom de domaine sera bloqué. Il n’y aura pas ici d’enchères, afin de ne pas entrainer de surcout pour les titulaires de marque éligibles.

Mailclub.info : Peut-on dire que les noms de domaine bloqués seront attribués à vie, sans application de redevance de renouvellement ?

Russell King : Les noms domaine bloqués sont soumis au paiement d’une redevance ponctuelle, aucune facturation ne sera ensuite appliquée. Nous pouvons dire que les noms de domaine seront attribués pour une période indéfinie. Ils seront maintenus tant qu’ICM Registry restera le registre du .XXX. Nous avons un contrat de 10 ans, reconductible avec l’ICANN.

En revanche un nom de domaine bloqué ne pourra être activé par la suite.

Mailclub.info : A ce sujet, une même entité pourra elle obtenir un nom de domaine actif et un nom de domaine inactif ?

Russell King : Le principe de notre extension réside dans la déclaration faite par le demandeur de son appartenance au secteur de l’industrie pour adulte. Ainsi, il ne peut à la fois indiquer être membre du secteur et vouloir protéger sa marque en « défensif ». La réponse est donc négative.

Mailclub.info : Durant ces différents phases de Sunrises, nous savons que les noms de domaine devront correspondre à la marque à l’identique, exception faite des caractères spéciaux (non supportés par les règles de nommage internet). Ainsi, en présence d’une marque composée de deux mots, sera-t-il possible d’obtenir l’enregistrement d’une version « attachée » et d’une version avec tiret ?

Russell King : oui, il sera finalement possible d’obtenir deux noms de domaine dans ce cas, basés sur la même marque, afin d’éviter toute problématique de protection.

Mailclub.info : Quel sera le mode de résolution des litiges appliqué ?

Nous proposerons différents systèmes : un système de résolution classique via une adaptation des principes UDRP, ainsi qu’une procédure plus rapide permettant de contester l’appartenance d’un titulaire du nom de domaine à l’industrie pour adulte ou à l’inverse, la violation de droit opérée par un titulaire d’un nom actif envers une marque extérieure à l’activité concernée.

Mailclub, premier registrar français accrédité pour le .XXX, participe à cette ouverture et accepte dors et déjà les demandes de dépôts quelques soit la période souhaitée. Nos équipes pourront également vous conseiller sur les possibilités et limites applicables.