enregistrer un nom de domaine en .ONG ou .NGO

Organisations non gouvernementales : l’utilisation de noms de domaine .ORG au détriment du .ONG/.NGO

Le Rapport 2017 sur l’utilisation des technologies en ligne par les ONG mondiales est basé sur les réponses au sondage de 4,908 ONG du monde entier. Il est unique en son genre, car c’est le seul projet de recherche annuel portant sur l’utilisation des technologies en ligne par les ONG à l’échelle mondiale.

En tant que registrar, certaines données concernant les noms de domaine et TLDs nous ont interpellés. Manque de communication de la part du registre et/ou des registrars concernant la sortie du .ONG/.NGO, les organisations non gouvernementales ont toujours tendance à déposer en .ORG au détriment de l’extension dédiée à leur activité :

  • 68% en .ORG
  • 2% en .COM
  • 2% en .ONG/NGO
  • 8% .NET
  • 5% autres mais principalement en ccTLDs.

Cette disparité se confirme selon le critère géographique. Sur les 4908 ONG existantes à travers le monde, la proportion d’utilisation d’une extension diffère d’un continent à un autre :

ONG possédant un siteSites d’ONG en .ORGSites d’ONG en .ONG/.NGOSites d’ONG en .COMSites d’ONG Autres (type ccTLD)
Afrique74%66%3%12%19%
Asie84%66%5%10%19%
Australie/Océanie98%45%2%11%42%
Europe98%47%2%7%44%
Amérique du Nord98%77%1%9%13%
Amérique du Sud90%68%0%11%21%

Il est intéressant de regarder la colonne « Autres » : les ONG des régions australiennes / océaniennes et européennes enregistrent un peu plus de 40% des noms de domaine de type ccTLD, alors que dans toutes les autres régions, le nombre d’ONG utilisant un ccTLD n’atteint pas un quart.

Deux raisons peuvent être mises en avant :

  • Les habitudes notamment des internautes et des entités européenne de privilégier leurs extensions nationales
  • La réputation de ces extensions ccTLD considérées comme plus sûres et plus stables.

En Amérique du Nord, et principalement aux États-Unis, la plupart des ONG utiliseraient un .org ou .com. Les 13% restants – autre que ORG ONG COM – proviennent d’ONG canadiennes par l’utilisation de leur ccTLD.

Les extensions .ORG et .COM sont les pionnières en la matière dès l’arrivée d’Internet en 1985. La présence de ces extensions est tellement ancrée dans le paysage internet qu’il est très difficile de de les supplanter. Pourtant, grâce au programme des nouvelles extensions, il est désormais possible pour les organisations non gouvernementales de se différencier des autres organisations par ces simples extension .ONG ou .NGO, existante depuis 2016 et qui présentent l’avantage de ne contenir que 3 lettres. Un long travail de communication est encore à mener afin que ces organisations sautent le pas.


SafeBrands, en sa qualité de registrar accrédité des .ONG et .NGO, est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire ou pour commander vos noms de domaine. N’hésitez pas à contacter nos chargés de clientèle en utilisant notre formulaire en ligne, par email domaines@safebrands.com ou téléphone au +33 (0)1 80 82 82 60.