nom de domaine en .iq

Le gouvernement irakien annonce l’ouverture de son extension

Après de longues négociations entre l’ICANN et le gouvernement Irakien, la commission nationale des médias et des communications locale a annoncé l’ouverture de son extension nationale. Sous certaines conditions restrictives et amenées à évoluer, il est désormais possible de prétendre à l’enregistrement de noms de domaine en Irak… et le département noms de domaine du Mailclub propose dès à présent cette prestation.

Une première délégation controversée

Même si l’extension « .IQ » existe depuis 1997, elle n’a jamais vraiment connu jusqu’ici de commercialisation réelle. En raison des conflits politiques touchant le pays, l’ICANN avait décidé en 1997, de confier la gestion de l’extension à une société américaine « InfoCom ».

Peu de noms de domaine furent enregistrés jusqu’à ce qu’en 2002, la société américaine soit accusée d’entretenir des liens avec le Hamas. Il était avancé que cette dernière servait de trésorière audit groupe politique.

Reprise de gestion par l’ICANN

Ainsi, l’ICANN décida en 2002, de reprendre le contrôle de cette extension, qui ne fut pas pour autant ouverte. L’ICANN indiquait à cette époque qu’en raison de la guerre qui impliquait le pays, il n’était pas envisageable de déléguer la gestion de l’extension au gouvernement Irakien, « dans l’impossibilité d’en assurer une gérance stable« . Le but premier de cette récupération était alors de permettre aux institutions gouvernementales irakiennes de pouvoir exploiter des noms de domaine sous leur extension.

L’extension nationale gérée par son pays

Néanmoins en 2004, après que la guerre ait pris fin, et sur demande des gouvernements irakien et américain, l’ICANN décida de restituer l’administration de cette extension à son gouvernement national.

Après plusieurs mois de négociations entre l’ICANN et le gouvernement local, la délégation fur officialisée en 2005. Mais jusqu’à aujourd’hui, aucun enregistrement par le public n’était possible.

La commission nationale en charge des télécommunications a annoncé il y a quelques jours sa volonté d’ouvrir l’extension, et ainsi de commencer à accepter les demandes d’enregistrements.

Enregistrement et non activation pour le moment

Il est donc désormais possible de prétendre à l’enregistrement d’un nom de domaine sous un des sous domaines du « .IQ ».
Cela est cependant à nuancer car, même s’il est possible de soumettre une demande d’enregistrement pour protection de sa dénomination sociale ou de sa marque, les noms de domaine ne pourront pas encore être activés.
La soumission d’une demande dès maintenant permettra en revanche de protéger son nom de domaine en vue de son activation future.

Aucune date n’est encore communiquée à ce jour, même si les activations devraient être possibles sous peu. Alors qu’un cadre réglementaire est défini, la charte de nommage n’est pas encore publiée et certains accords restent à trouver en interne. Il faudra ainsi patienter quelques temps.

Reprise d’une classification établie

La commission communique la nomenclature de nommage :

– COM.IQ : Réservé aux sociétés locales enregistrées auprès du ministère du commerce, ainsi qu’aux titulaires d’une marque nationale Irakienne disposant d’un représentant local. Les titulaires de marques n’auront pas besoin d’être présents localement.
– .IQ : Réservé au Président de la République, au Premier ministre et au Président du conseil représentatif du pays.
– GOV.IQ: Institutions gouvernementales locales.
– EDU.IQ : Universités, collègues,….nationaux
– MIL.IQ : Institutions militaires nationales
– ORG.IQ : Organisations locales à but non lucratif.
– NET.IQ : Fournisseurs d’accès internet, locaux,…
– NAME.IQ : Personnes physiques locales
– BIZ.IQ : Sociétés commerciales de type PME.
– TV.IQ :opérateurs de televisions.

Même s’il n’a pas été fixé ici de période de « Sunrise », il est possible que ces règles soient amenées à évoluer dans le futur.

Sociétés commerciales locales et titulaires de marques

Toute société locale enregistrée ou tout titulaire de marque disposant d’un représentant local pourra demander l’enregistrement d’un nom de domaine sous le sous domaine .COM.IQ.

Le nom de domaine demandé devra cependant correspondre à la dénomination de la société ou à la marque enregistrée détenue.

La procédure de dépôt est formelle et nécessitera la transmission d’une délégation de pouvoir notariée et légalisée auprès du consulat Irakien.

Le Mailclub, bureau d’enregistrement, peut d’ores et déjà vous assister dans la réalisation de ces démarches et obtenir entre autres les documents nécessaires, dont la délivrance, qui devra obligatoirement se faire sur place, sera assurée par le réseau mondial du Mailclub.

– Lien vers la fiche extension Mailclub, cliquez ici.

* Image d’illustration issue du site de la Commission Nationale des médias et de communications irakiens.